Le Maroc et l’Allemagne signent à Berlin un accord d’alliance climat-énergie

0
30

Le Maroc et l’Allemagne ont signé vendredi à Berlin une déclaration visant à établir une alliance commune pour le climat et l’énergie, dans le but de renforcer la coopération bilatérale en matière de protection du climat et de transition énergétique.

Cette déclaration, signée par le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita, la ministre fédérale allemande de la Coopération économique et du Développement, Gerd Müller, et le secrétaire d’État parlementaire auprès du ministre fédéral de l’Économie et de la Protection du climat, Stefan Liebing, vise à intensifier la coopération dans l’adaptation au changement climatique, le développement des énergies renouvelables et la production d’hydrogène vert.

Cette initiative, qui a été également soutenue par l’ambassadrice de Sa Majesté en Allemagne, Zehour Alaoui, approfondit la coopération entre les deux pays dans le développement de l’industrie de l’hydrogène vert, le commerce d’électricité, la décarbonisation, l’adaptation climatique et la formation aux compétences.

Selon un communiqué conjoint des ministères fédéraux allemands de la Coopération économique et du Développement, ainsi que de l’Économie et de la Protection du climat, « le Maroc bénéficie de conditions excellentes pour la production d’électricité à partir du vent et du soleil, ce qui peut couvrir ses besoins économiques et, à l’avenir, débuter également l’exportation d’hydrogène vert vers l’Allemagne ».

Le communiqué souligne que le Maroc et l’Allemagne peuvent tirer parti d’une expérience riche en travaillant ensemble, notamment dans les domaines de l’énergie éolienne et solaire, notant que le ministère fédéral allemand de la Coopération économique et du Développement a soutenu la construction de la plus grande centrale solaire thermique au monde à Ouarzazate, fournissant de l’électricité à environ 1,3 million de personnes.

Le communiqué précise que « le démarrage de la production d’hydrogène vert est la prochaine étape pour le Maroc », soulignant que les centrales solaires et éoliennes permettent une mise en œuvre à grande échelle et donc une production durable d’hydrogène vert à des fins industrielles et le développement des secteurs économiques verts.

Il ajoute que l’Allemagne participe déjà à la construction de la première usine de référence pour la production d’hydrogène vert au Maroc, dont l’achèvement est prévu au cours des prochaines années.

Le communiqué précise que l’usine produira environ 10 000 tonnes d’hydrogène par an, suffisant pour produire 50 000 tonnes d’acier vert, affirmant que ce projet vise également à devenir une référence pour la rentabilité de la production d’hydrogène vert en Afrique et à renforcer la confiance des investisseurs privés au Maroc.

D’autres investissements seront annoncés sur la base de cette nouvelle alliance maroco-allemande pour le climat et l’énergie, selon le communiqué.

poup

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici