António Guterres appelle à un cessez-le-feu immédiat à Gaza et à une solution à deux États

0
24

Le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, a renouvelé vendredi son appel à un arrêt humanitaire immédiat des hostilités à Gaza, appelant à trouver une « véritable voie » vers une solution à deux États pour mettre fin au conflit dans la région.

Lors d’une rencontre avec la presse à New York, le Secrétaire général a déclaré : « Nous continuons de faire pression pour un arrêt humanitaire immédiat des hostilités à Gaza, la libération immédiate et sans condition des otages, et la recherche d’une véritable voie vers une solution à deux États. »

Cet appel intervient alors que le Conseil de sécurité a adopté une résolution appelant à un « arrêt complet et immédiat » des hostilités à Gaza.

La résolution, présentée par les États-Unis, exhorte les parties au conflit à mettre en œuvre les dispositions de la nouvelle proposition de cessez-le-feu annoncée le 31 mai par le président américain Joe Biden, « sans délai ni conditions ».

La résolution comprend trois étapes pour garantir un « arrêt permanent et complet des combats ». La première étape prévoit un « arrêt complet et immédiat des hostilités avec la libération des otages, y compris des femmes, des personnes âgées et des blessés, et le retour des restes de certains otages décédés, ainsi qu’un échange de prisonniers palestiniens ».

La deuxième étape préconise un arrêt permanent des actions hostiles « en échange de la libération de tous les autres otages encore détenus à Gaza et d’un retrait complet des forces israéliennes du territoire ».

Quant à la troisième étape, elle concerne spécifiquement « le lancement d’un vaste plan pluriannuel de reconstruction de Gaza ».

poup

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici