M. Hilale met en avant l’engagement de SM le Roi en faveur des valeurs de coexistence et de lutte contre les discours de haine

0
27

Le représentant permanent du Maroc auprès des Nations Unies, Omar Hilale, a souligné mardi à New York l’engagement ferme du Maroc, sous la direction éclairée de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, en faveur des valeurs de coexistence, de lutte contre les discours de haine et d’intolérance.

Les déclarations de M. Hilale ont été faites lors d’un événement de haut niveau organisé par la mission permanente du Maroc auprès des Nations Unies et le Bureau des Nations Unies pour la prévention du génocide, à l’occasion de la troisième Journée internationale de lutte contre les discours de haine, sur le thème « Investir dans l’empowerment des jeunes pour lutter contre les discours de haine ».

Cette journée internationale, célébrée chaque 18 juin, a été initiée par l’ONU à l’initiative du Royaume en juillet 2021.

Dans ce contexte, M. Hilale a souligné que Sa Majesté le Roi a donné des instructions royales pour intégrer les jeunes Marocains au cœur de toute stratégie de développement intégré, en adoptant des politiques axées sur les principes d’égalité des chances, d’éducation de qualité, de citoyenneté, et d’autonomisation culturelle et professionnelle.

Le diplomate a expliqué que l’objectif est de protéger les jeunes contre tout comportement marginalisé à risque, et de les habiliter à être des acteurs du changement au sein de la société, soulignant que l’engagement des jeunes marocains dans la lutte contre les discours de haine et l’extrémisme a « prouvé son efficacité » contre toutes les formes d’exclusion sociale.

M. Hilale a également noté l’importance que le Maroc accorde au rôle central de la société civile et des associations de jeunesse, rappelant la création du Conseil consultatif de la jeunesse et de l’action associative en juillet 2011.

Actuellement, le Maroc compte environ 50 000 associations actives à travers le pays, œuvrant dans divers domaines tels que l’éducation, l’intégration sociale, la santé, le sport, le leadership politique, la défense des droits de l’homme et le développement des jeunes. Il a ajouté que le travail de ces associations contribue à immuniser la jeunesse marocaine contre les discours de haine et renforce leur rôle en tant qu’acteurs du changement.

M. Hilale a souligné que Sa Majesté le Roi a réaffirmé l’importance de l’intégration des jeunes dans son message adressé au 9e Forum mondial de l’Alliance des Civilisations des Nations Unies, tenu à Fès en novembre 2022, mettant en avant que le dialogue doit être « un dialogue intergénérationnel, engageant les jeunes et prospectant l’avenir. Car les jeunes ne représentent pas seulement les générations que nous devons protéger contre les ravages de la guerre et des discours haineux sous toutes ses formes, mais ils sont eux-mêmes des générations activement engagées dans la construction de la paix ».

En conclusion, les intervenants lors de cet événement ont salué le rôle du Maroc et son leadership dans la lutte contre les discours de haine sous toutes ses formes, y compris dans l’espace numérique où ce discours prolifère. Ils ont souligné que cette journée internationale est un rappel de l’importance de s’attaquer collectivement aux discours de haine et de mobiliser tous les segments de la société, y compris les jeunes, pour surmonter ce fléau.

poup

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici