Arrivée de plus de 1,5 million de pèlerins en Arabie Saoudite via les points d’entrée internationaux

0
26

La Direction Générale des Passeports en Arabie Saoudite a annoncé l’arrivée de 1 547 295 pèlerins lors de la saison du Hajj de cette année, 1445 de l’Hégire, à travers tous les points d’entrée du royaume aériens, terrestres et maritimes, jusqu’à la fin de la journée du lundi 10 juin.

Les Passeports ont précisé que le nombre de pèlerins venant de l’extérieur de l’Arabie Saoudite par les points d’entrée aériens s’élevait à 1 483 312, tandis que le nombre de ceux arrivant par voie terrestre était de 59 273, avec 4 710 pèlerins arrivant par voie maritime.

La Direction Générale des Passeports a affirmé avoir mobilisé toutes ses ressources pour faciliter les procédures d’entrée des pèlerins, en soutenant ses plateformes dans les points d’entrée internationaux aériens, terrestres et maritimes avec les derniers équipements technologiques opérés par des équipes humaines qualifiées dans différentes langues.

Dans le même contexte, la Sécurité Générale d’Arabie Saoudite a annoncé le début de l’interdiction d’entrée des véhicules non autorisés dans les lieux saints à partir de minuit le 5e jour de Dhu al-Hijjah jusqu’à la fin du 13e jour de Dhu al-Hijjah de l’année 1445 de l’Hégire.

La direction des forces de sécurité du Hajj pour les affaires de la circulation a confirmé que les transporteurs sans permis de Hajj valide encourent une peine de prison pouvant aller jusqu’à 6 mois, ainsi qu’une amende pouvant atteindre 50 000 riyals (13 333 dollars) par contrevenant transporté. Les amendes monétaires sont multipliées par le nombre de contrevenants transportés, avec confiscation du moyen de transport terrestre par décision judiciaire s’il appartient au transporteur, au complice ou au contributeur, et expulsion du transporteur contrevenant s’il est un résident après l’exécution de la peine, avec interdiction d’entrer dans le royaume selon les périodes déterminées par la loi.

Ils ont souligné que tout citoyen ou résident surpris sans permis de Hajj à l’intérieur de la ville de La Mecque, de la région centrale, des lieux saints, de la gare du Haramain sur le quai, des postes de contrôle de sécurité, des centres de tri et des postes de contrôle de sécurité temporaires, se verrait infliger une amende de 10 000 riyals, avec expulsion des résidents vers leur pays d’origine et interdiction d’entrer dans le royaume selon les périodes déterminées par la loi.

poup

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici