129 Candidats Incarcérés Passent le Bac au Centre de Détention d’Ain Sebaa à Casablanca

0
22

129 détenus du centre de détention d’Ain Sebaa 1 à Casablanca ont entamé les épreuves de la session ordinaire de l’examen national unifié du baccalauréat (juin 2024).

Selon les données fournies par l’Académie Régionale d’Éducation et de Formation de la région Casablanca-Settat et la direction de l’établissement pénitentiaire, parmi ces candidats figurent 23 élèves inscrits au Centre de Rééducation et de Réhabilitation d’Ain Sebaa, ainsi que 106 candidats libres. Tous se sont présentés ce matin pour passer les examens en vue de l’obtention de leur diplôme de baccalauréat.

Pour l’occasion, huit salles conformes aux normes en vigueur ont été aménagées au sein de l’établissement. Seize enseignants, soit deux par salle, ont été mobilisés pour garantir le bon déroulement des épreuves, en plus du personnel chargé des aspects administratifs de l’opération.

Abdelmoumen Talib, directeur de l’Académie Régionale, a souligné les efforts exceptionnels déployés pour permettre aux candidats détenus de passer leurs examens dans les meilleures conditions possibles. Lors d’une visite au centre d’examen pour évaluer le déroulement des épreuves, M. Talib a affirmé que, grâce à un partenariat entre l’académie et la direction de la prison, une préparation minutieuse a été menée, incluant un soutien pédagogique pour les candidats. Il a insisté sur le fait que les conditions d’examen pour les détenus sont similaires à celles des autres centres de la région.

L’académie a désigné un directeur de centre, un superviseur régional de la qualité et seize enseignants, en plus des équipes administratives, pour assurer le bon déroulement des examens. M. Talib a également salué les candidats détenus pour leur satisfaction concernant les conditions mises en place pour cette période d’examen.

Khemar Ben Draâ, chef du service social de la prison d’Ain Sebaa 1, a confirmé que les 129 candidats passent leurs épreuves dans des « conditions organisationnelles normales ». Il a indiqué que ces détenus ont bénéficié tout au long de l’année de cours de soutien, de renforcement et d’accompagnement psychologique, les aidant ainsi à bien se préparer pour les examens.

Plusieurs candidats ont exprimé leur satisfaction quant aux conditions d’examen, tout en félicitant le travail de la direction de la prison et des équipes pédagogiques pour le soutien éducatif et psychologique apporté, leur permettant ainsi de poursuivre leurs études et de se réinsérer dans la société.

Selon les spécialités, les candidats inscrits se répartissent comme suit : 8 en Lettres, 11 en Sciences de la Vie et de la Terre, 3 en Sciences Physiques, et 1 en Sciences Physiques spécialité français.

Pour les candidats libres, la répartition est la suivante : 1 en Sciences Physiques spécialité français, 4 en Sciences Physiques, 42 en Lettres, 3 en Sciences Économiques, 30 en Sciences Humaines, 25 en Sciences de la Vie et de la Terre, et 1 en Sciences de la Vie et de la Terre spécialité français.

poup

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici