Akhannouch : Les Investissements Étrangers Directs Ont Atteint 13,1 Milliards de Dirhams à Fin Avril

0
16

Le Premier Ministre marocain, Aziz Akhannouch, a annoncé ce lundi devant la Chambre des représentants que les investissements directs étrangers ont atteint 13,1 milliards de dirhams à fin avril, marquant ainsi un record sans précédent pour le Royaume.

Lors de la session de questions mensuelles, centrée sur « l’encouragement des investissements et la dynamique de l’emploi », M. Akhannouch a souligné que cette croissance est le résultat direct des réformes profondes mises en œuvre par le gouvernement. Ces réformes visent à renforcer la position du Maroc sur la scène mondiale et à en faire une destination de choix pour les investisseurs internationaux.

En conformité avec les directives royales, le gouvernement travaille à façonner le leadership marocain dans les secteurs d’avenir. Cela inclut l’accompagnement de la transition énergétique et l’accélération de la mise en place de « l’offre marocaine » pour l’hydrogène vert. Ce projet mobilise les ressources foncières nécessaires, des infrastructures de haute qualité et des compétences techniques et humaines adaptées, pour répondre aux besoins des investisseurs et positionner le Maroc comme un acteur compétitif dans ce domaine prometteur.

La dynamique des investissements s’est également manifestée par l’attraction de projets stratégiques, notamment la signature la semaine dernière d’un accord pour la création d’une unité industrielle intégrée de production de batteries pour voitures électriques.

Cette initiative, unique en son genre au Moyen-Orient et en Afrique, représente un investissement total de 12,8 milliards de dirhams et créera 17 000 emplois directs et indirects, dont 2 300 à haute compétence.

Pour la seconde moitié de son mandat, M. Akhannouch a annoncé que le gouvernement intensifiera ses efforts sectoriels et exploitera les opportunités offertes au Maroc, tout en aspirant à un projet sociétal intégré. L’objectif est d’améliorer les conditions de vie des familles marocaines, afin qu’elles puissent faire face aux défis de la vie.

Le Premier Ministre a également affirmé que l’emploi, avec toutes ses dimensions sociales et institutionnelles, sera une priorité absolue pour le reste du mandat. Il a rappelé que les initiatives prises au cours des deux dernières années ont aidé à atténuer les effets des crises de la COVID-19 et de la sécheresse.

Parmi les réussites notables, le Maroc a dépassé une capacité de création de 620 000 emplois, réduisant ainsi le taux de chômage résultant de la crise de la COVID-19 et des défis conjoncturels. M. Akhannouch a insisté sur le fait que la question de l’emploi des jeunes et l’augmentation de leur taux d’insertion professionnelle ont toujours été des priorités majeures pour le gouvernement, constituant l’objectif principal de tous les programmes et interventions publics.

poup

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici