Casablanca Smart City Forum : Environ 70 % de la population mondiale vivra dans des villes d’ici 2050

0
25

Les participants à un symposium organisé jeudi dans le cadre de la huitième édition du Forum de la ville intelligente de Casablanca ont affirmé que près de 70 % de la population mondiale vivra dans des villes d’ici 2050.

Lors de ce symposium sur le thème « Données urbaines et surveillance intelligente de la ville », ils ont souligné l’importance pour les villes d’investir dans des infrastructures technologiques avancées, ainsi que dans la formation et l’adaptation des compétences aux nouvelles technologies pour une meilleure transformation numérique. Ils ont également ajouté que les systèmes de mise en œuvre des programmes sociaux continuent d’évoluer avec le temps.

Pour garantir la transition vers une ville intelligente, les intervenants ont souligné la nécessité de mettre en place des systèmes de gestion des données sécurisés et opérationnels, ainsi que d’adopter des pratiques durables et respectueuses de l’environnement, considérant que la numérisation est devenue un levier essentiel pour réaliser le développement économique et social.

Ils ont ajouté que la numérisation contribue également à la transformation de la gestion de l’espace territorial en fournissant des mécanismes pour une planification efficace, une prise de décision et une optimisation des ressources, soulignant que les technologies numériques sont l’une des pierres angulaires des villes intelligentes, permettant la communication entre les différents acteurs urbains et facilitant ainsi la coordination et la mise en œuvre des stratégies de développement.

D’autre part, les participants à ce symposium ont souligné que les données publiques et celles concernant les citoyens constituent une ressource essentielle pour la gestion territoriale, estimant que cette richesse de données nécessite une gestion sûre et fiable.

Ils ont insisté sur l’importance d’assurer un contrôle complet sur les données, d’éviter le transfert de données sensibles via des réseaux fragiles ou vers des centres de données centralisés.

Ce symposium a également été l’occasion pour les participants de rappeler la signature d’un protocole d’accord entre la région de Casablanca-Settat et la province de Rehamna avec le Forum mondial des villes intelligentes (WSCF), précisant que cet accord définit les domaines de coopération et d’échange de bonnes pratiques dans ce domaine, ainsi qu’un cadre pour accélérer le développement de villes et de régions intelligentes, durables et inclusives.

Ils ont souligné que cette transition créera des opportunités et des possibilités pour les entreprises marocaines d’accéder à de nouveaux marchés, positionnant ainsi le Maroc en tant que leader dans le domaine des villes intelligentes.

Ils ont noté que les villes intelligentes représentent une grande opportunité pour les entreprises marocaines, car elles offrent des solutions durables et innovantes pour relever les défis de l’expansion urbaine.

Il convient de noter que la huitième édition du Forum de la ville intelligente de Casablanca met en lumière le développement urbain intelligent d’un point de vue durable et inclusif, conforme aux objectifs de développement durable.

Ce forum, caractérisé notamment par la participation de la ville de Laâyoune aux côtés de plusieurs villes européennes et asiatiques, constitue une occasion de rencontre entre chercheurs, décideurs, citoyens et innovateurs pour renforcer l’échange de connaissances et d’expériences, ainsi que pour participer à la recherche de solutions innovantes adaptées aux besoins spécifiques du contexte marocain et international.

poup

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici