Gaza : 15 000 enfants et 145 journalistes martyrs

0
32

L’Association du Croissant-Rouge palestinien a déclaré que 15 103 enfants ont été tués dans la bande de Gaza au cours de l’attaque israélienne qui dure depuis plus de 7 mois. Les données du Bureau de presse gouvernemental ont indiqué une augmentation du nombre de journalistes tués, atteignant 145.

Selon un correspondant d’Al Jazeera, trois personnes, dont un enfant, ont été tuées et d’autres blessées lorsqu’un bombardement a visé une maison dans la rue As-Sahaba à Gaza. Des pertes en vies humaines et des blessés ont été signalés dans un bombardement sur un bâtiment dans le quartier As-Sudra à Al-Daraj.

Dans le camp de Jabalia, les affrontements ont repris entre la résistance et les forces d’occupation, qui ont ciblé le camp avec des tirs d’artillerie, en plus de raids aériens sur la région de la rue Al-Hawaja.

À Rafah, quatre personnes ont été tuées et d’autres blessées dans un raid israélien visant une maison au sud de la ville, tandis qu’un Palestinien a été tué et d’autres blessés dans un raid israélien sur la zone de Duwar Al-Awda au centre-ville.

Selon un correspondant d’Al Jazeera, le journaliste Mohammed Jahjouh et des membres de sa famille ont été tués dans un raid israélien visant leur maison dans le nord de la bande de Gaza.

Selon les données du Bureau de presse gouvernemental à Gaza, le nombre de journalistes martyrs est passé à 145 depuis le 7 octobre dernier.

Dans un incident séparé, Israël a bombardé un appartement résidentiel dans les tours Ein Jalut au sud du camp d’Al-Nuseirat au centre de la bande de Gaza, entraînant la mort d’une Palestinienne et blessant d’autres, dont des enfants.

Quatre Palestiniens, dont deux femmes, ont été tués et des dizaines d’autres blessés dans un raid israélien visant un groupe de citoyens dans la rue Al-Jala’a du quartier Cheikh Radwan à Gaza.

Il s’agit du quatrième incident du genre où l’occupation vise des rassemblements de civils dans des zones équipées d’Internet.

En ce qui concerne l’aspect humanitaire, l’organisation « Order 9 », de droite israélienne, a renouvelé son opposition à l’entrée de toute aide humanitaire dans la bande de Gaza.

Cette organisation a été fondée au début de la guerre contre Gaza le 7 octobre dernier, dans le but d’empêcher l’entrée de l’aide humanitaire dans le secteur. L’organisation compte environ 5 000 membres, y compris certains représentants des familles de prisonniers israéliens auprès des factions de la résistance à Gaza.

Environ 2,3 millions de Palestiniens vivent dans la bande de Gaza, dont environ deux millions de déplacés, alors qu’Israël persiste à poursuivre la guerre pour le huitième mois consécutif, et à fermer les passages de Rafah et de Kerem Shalom depuis plus d’une semaine.

L’attaque continue contre Gaza a entraîné la mort et la blessure de plus de 114 000 personnes, la plupart étant des enfants et des femmes, ainsi que la disparition de près de 10 000 personnes, au milieu de vastes destructions et d’une famine qui ont coûté la vie à de nombreux enfants et personnes âgées.

poup

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici