Mark Zuckerberg et la phrase ‘Il faut détruire Carthage’ ravivent les débats en Tunisie

0
57

La phrase « Il faut détruire Carthage » inscrite sur le t-shirt du fondateur de Facebook, Mark Zuckerberg, lors de sa célébration de son 40e anniversaire, a suscité une large controverse sur les réseaux sociaux, en particulier en Tunisie, qui conserve les vestiges de cette ville historique.

Zuckerberg a publié des photos de lui et de sa famille sur sa page officielle pour son anniversaire, portant un t-shirt noir avec la célèbre phrase en latin « Il faut détruire Carthage », utilisée par le politicien romain éminent Marcus Porcius Cato, également connu sous le nom de « Caton le Censeur », en conclusion de ses discours pour soutenir la guerre.

Des activistes et des utilisateurs ont largement partagé des images de Mark portant le t-shirt, ce qui a suscité une réaction de la part des activistes tunisiens. Certains ont expliqué le sens et la signification de la phrase, la considérant comme une expression de détermination et de volonté de réaliser un objectif, tandis que d’autres ont vu une opportunité de promouvoir Carthage et la Tunisie en général.

Il est rappelé que la phrase « Il faut détruire Carthage » (Carthago delenda est), lancée par Caton le Censeur devant le Sénat romain, marquait la fin de l’Empire carthaginois. Cette action a constitué un tournant majeur dans l’histoire du monde antique, passant d’un état bipolaire à un état unipolaire, avec l’Empire romain se consolidant en tant que puissance dominante pendant plusieurs siècles.

poup

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici