Une liaison aérienne directe inaugurée entre Tétouan et Amsterdam

0
26

Mardi après-midi, un avion de la compagnie « Al-Arabia Airlines » en provenance d’Amsterdam, aux Pays-Bas, a atterri à l’aéroport international de Tétouan-Sania. Ce vol marque le début des liaisons aériennes directes entre les deux villes.

L’Airbus A320, assurant cette liaison, a été accueilli par la traditionnelle « salutation à l’eau », une pratique courante lors des inaugurations de nouvelles routes aériennes. L’avion a traversé un arc d’eau avant de se poser sur le tarmac de l’aéroport de Tétouan-Sania, déchargeant 176 passagers, principalement des membres de la communauté marocaine résidant aux Pays-Bas.

Le directeur de l’aéroport de Tétouan-Sania, Lémoni Hassan, a souligné dans une déclaration que cette nouvelle liaison entre Tétouan et Amsterdam, avec deux vols par semaine, renforcerait la dynamique que connaît l’aéroport ces dernières années en termes de croissance du trafic aérien.

Il a ajouté que l’aéroport de Tétouan est désormais connecté à neuf destinations européennes avec l’ouverture de la base aérienne d’Al-Arabia Airlines, notamment Barcelone, Madrid, Séville, Malaga, Alicante, Marseille, Bruxelles, Charleroi et Amsterdam. Il a également indiqué qu’une nouvelle liaison aérienne avec la ville de Bilbao devrait être inaugurée d’ici la fin du mois en cours.

Le responsable a noté que l’aéroport de Tétouan-Sania, qui a enregistré une croissance de 35% dans le trafic l’année dernière avec l’accueil de 253 552 passagers, prévoit d’accueillir plus de 300 000 passagers cette année grâce à ces nouvelles lignes, avec une augmentation de 32% par rapport à avril 2023 pour le seul mois dernier.

Il convient de mentionner que pour accompagner cette évolution majeure du trafic aérien, l’Office National des Aéroports a lancé un projet important pour le développement et l’expansion de l’aéroport de Tétouan-Sania. La première phase de ce projet a été achevée en juin 2023 avec la mise en service de la nouvelle piste, permettant d’accueillir les avions de grande taille dans les meilleures conditions de sécurité, ainsi qu’une aire de stationnement pour cinq avions de taille moyenne, offrant une capacité d’accueil supplémentaire.

La deuxième phase de ce projet, lancée en mars de l’année précédente, comprend la construction d’un nouveau terminal aéroportuaire d’une capacité d’accueil de 900 000 passagers par an, ainsi que la construction d’une nouvelle tour de contrôle.

poup

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici