Troisième nuit d’aurores boréales.. Phénomène lumineux autour du monde

0
19

Pour la troisième nuit consécutive des aurores boréales qui ont orné le ciel grâce à une tempête solaire qualifiée d’historique. Parallèlement, les mises en garde concernant les tempêtes géomagnétiques aux États-Unis se poursuivent.

L’Agence américaine d’observation océanique et atmosphérique (NOAA) a souligné que les éjections de particules solaires pourraient provoquer une tempête géomagnétique atteignant la haute atmosphère terrestre d’ici la fin de la journée.

Aux États-Unis, les avertissements concernant les tempêtes géomagnétiques ont persisté jusqu’à 2 heures du matin, selon le Space Weather Prediction Center (SWPC) de la NOAA. On s’attend à ce que des aurores boréales apparaissent dans des régions telles que New York, le nord de l’Iowa et l’État de Washington.

Des images des lumières bleues, oranges et roses capturées dans plusieurs pays et régions ont circulé sur les réseaux sociaux depuis vendredi.

Bien que les aurores boréales aient été moins intenses de samedi à dimanche par rapport à vendredi, le phénomène persiste, selon les scientifiques.

Le directeur du Centre spatial britannique, Keith Riden, a déclaré qu’on s’attend à ce de nouvelles éjections de particules atteignent la Terre, ce qui pourrait entraîner de fortes tempêtes magnétiques, offrant ainsi une opportunité de voir des aurores boréales spectaculaires.

Bien que les autorités craignaient l’impact de la tempête sur les réseaux électriques et de communication, aucun dysfonctionnement majeur n’a été signalé jusqu’à présent.

La société Starlink, appartenant à Elon Musk, propriétaire d’une société de services Internet par satellite, a confirmé que les satellites résistaient toujours à la pression.

Bien que les tempêtes géomagnétiques ne devraient pas avoir de conséquences majeures sur la navigation, elles pourraient perturber les équipements de navigation et de radiodiffusion à haute fréquence, incitant ainsi les compagnies aériennes et les pilotes à se préparer à d’éventuelles perturbations.

En Chine, la moitié nord du pays a observé des aurores boréales après un avertissement émis par le Centre chinois de météorologie spatiale.

Cette phénomène survient alors que le soleil se rapproche de son pic d’activité selon un cycle se répétant tous les 11 ans, les éjections coronales émises par le soleil étant l’une des sources de tempêtes solaires.

poup

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici