Le Ministre des Transports : hausse de 31% des victimes d’accidents de la route parmi les utilisateurs de motos

0
20

Le ministre des Transports et de la Logistique, Mohamed Abdeljalil, a informé l’Assemblée nationale, lundi, que le nombre de victimes utilisant des motocyclettes a augmenté de 31 %, représentant environ 40 % du total des victimes d’accidents de la route, tandis que le taux de mortalité chez les automobilistes a diminué de 30 %.

M. Abdeljalil a souligné, en réponse à une question lors de la session des questions orales sur « la réduction des accidents de la route dans notre pays », posée par le groupe constitutionnel démocratique et social, que l’augmentation des accidents de la route est un problème qui nécessite une attention particulière. Il a indiqué qu’un programme de « moto sécurisée » a été mis en place pour y faire face, actuellement en cours de mise en œuvre en collaboration avec les secteurs concernés.

Le ministre a précisé que le programme comprend la distribution de 50 000 casques de protection, la réalisation de campagnes de sensibilisation pour les utilisateurs de motocyclettes, et le renforcement de la surveillance des routes. Il a également souligné que la surveillance serait renforcée par le déploiement d’unités mobiles de sécurité nationale et l’activation de la surveillance des motocyclettes à l’aide de radars fixes, ainsi que l’intensification de la surveillance des commerçants et des vendeurs de motocyclettes.

M. Abdeljalil a affirmé que le ministère évalue actuellement le premier plan quinquennal pour la période 2017-2021, et élabore un nouveau plan pour la période 2024-2030, en ligne avec les objectifs mondiaux de réduction de 50 % du nombre de victimes d’accidents de la route d’ici 2030. Il a souligné que les statistiques récentes des victimes au niveau national ont montré une stabilisation du nombre de décès par rapport à l’année 2015, qui marque le début de la stratégie nationale de sécurité routière.

poup

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici