L’UNRWA confirme une augmentation des aides humanitaires pour Gaza, mais elles restent insuffisantes pour éviter la famine

0
11

L’agence des Nations Unies pour les réfugiés palestiniens (UNRWA) a confirmé mardi que les fournitures alimentaires et autres aides humanitaires fournies à la bande de Gaza ont augmenté en avril, mais qu’elles restent insuffisantes pour éviter une famine. Cela survient alors que des avertissements ont été émis concernant une famine possible dans la région pendant le conflit entre Israël et le Hamas depuis plus de six mois.

Philippe Lazzarini, le commissaire général de l’UNRWA, a expliqué mardi que les fournitures alimentaires et autres aides humanitaires fournies à Gaza ont augmenté en avril, mais qu’elles ne sont toujours pas suffisantes pour éliminer les risques. Lors d’une conférence de presse à Genève, il a ajouté qu’il y a une course contre la montre pour lutter contre la faim et la famine.

Il a souligné que certains pays continuent d’interdire le financement de l’UNRWA après les accusations israéliennes selon lesquelles des employés de l’agence auraient été impliqués dans des attaques du Hamas contre Israël en octobre dernier, ce qui a conduit l’agence à rassembler 115 millions de dollars de financement privé.

Lazzarini a expliqué que le total des aides actuellement suspendues à l’UNRWA s’élève à 267 millions de dollars américains, mais grâce à la reprise du financement par certains donateurs, à la contribution de nouveaux pays et aux dons du secteur privé, l’agence se trouve dans une meilleure situation aujourd’hui qu’il y a trois mois.

Israël a accusé l’UNRWA d’employer « plus de 400 terroristes » à Gaza et de permettre au Hamas de cacher des armes dans ses écoles, mais l’agence a nié ces accusations.

Après la suspension du financement par certains donateurs, notamment les États-Unis, l’UNRWA rencontre des difficultés pour fournir de l’aide aux habitants de Gaza, tandis que les Nations Unies ont mis en garde contre une famine imminente.

Cependant, certains donateurs ont repris leur financement de l’agence, tandis que le Royaume-Uni et l’Autriche n’ont pas encore décidé s’ils reprendront leur financement. Le gouvernement suisse devrait prendre une décision à ce sujet.

De nouveaux pays comme l’Algérie et l’Irak ont exprimé leur intention de fournir une aide à l’UNRWA, ce qui rend le commissaire général optimiste quant à la capacité de l’agence à maintenir sa situation financière jusqu’à la fin juin.

poup

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici