Marrakech se pare de vers : Festival international de la poésie démarre en fanfare

0
15

Le Festival international de la poésie a débuté vendredi au Palais Badii à Marrakech, en présence d’une multitude de poètes, de chercheurs et de critiques littéraires venant de divers pays arabes, islamiques et africains. Cet événement culturel, placé sous le Haut Patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, est organisé par Bayt Achiir (Maison de la poésie au Maroc), le ministère de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication, ainsi que l’Organisation du monde islamique pour l’éducation, les sciences et la culture (ICESCO), dans le cadre de l’événement « Marrakech, capitale de la culture dans le monde islamique en 2024 ».

La soirée d’ouverture de ce festival culturel de trois jours a été marquée par des lectures poétiques données par des poètes de renom tels que Ghassan Zaqtan (Palestine), Malika El Assimi (Maroc), Ahmed Al Shahawi (Égypte), Ali Al Bazzaz (Irak) et Bijan Mater (Turquie). Au cours de cet événement, un vibrant hommage a été rendu au poète, écrivain et journaliste palestinien, Ghassan Zaqtan, qui a laissé une empreinte indélébile dans la poésie contemporaine arabo-islamique.

Dans le cadre de la Caravane poétique de solidarité, une série de recueils poétiques a été remise lors de la soirée d’ouverture, bénéficiant ainsi aux centres d’accueil des élèves affectés par le séisme du 8 septembre dernier dans les zones relevant d’Al Haouz. La cérémonie a également été l’occasion d’annoncer les lauréats du Prix de la Créativité poétique pour élèves, décerné à cinq élèves de Marrakech et de Chichaoua, en collaboration avec l’Académie régionale d’éducation et de formation (AREF) de Marrakech-Safi.

Le programme du festival comprend également une « tournée spirituelle », où les poètes et les invités visitent les mausolées des Sept saints de Marrakech, ainsi que la découverte des « recueils poétiques » intitulés « Secrets des remparts », d’une grande importance pour la mémoire historique de la cité ocre.

De son côté, l’écrivain et journaliste palestinien Ghassan Zaqtan s’est réjoui de sa participation au Festival international de poésie au Maroc, pays réputé pour sa richesse culturelle. Il a noté que sa participation à de nombreuses manifestations culturelles dans le Royaume lui a permis de tisser des liens solides avec de nombreux écrivains et poètes marocains. Il a exprimé son émotion quant à l’hommage qui lui a été rendu, considérant cela comme un puissant message de fraternité des poètes marocains envers leurs pairs écrivains et intellectuels palestiniens.

Le programme du festival comprend également deux colloques sur « la Poésie et le soufisme » et sur le poète Al-Mu’tamid Ibn Abbad, ainsi que cinq soirées de poésie sous le thème « Monuments et poèmes », qui se tiendront dans plusieurs sites historiques tels que le Palais Bahia, le Palais Badii et le mausolée d’Al Mutamid ibn Abbad à Aghmat. Le festival sera également marqué par l’annonce des lauréats du prix « Créativité poétique estudiantine », en collaboration avec l’Université Cadi Ayyad de Marrakech.

poup

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici