La Slovénie et l’Espagne s’accordent sur la reconnaissance de l’État palestinien

0
10

Le Premier ministre slovène et son homologue espagnol ont annoncé un accord entre leurs deux pays sur la nécessité de reconnaître officiellement l’État palestinien comme moyen de mettre fin à l’agression israélienne contre Gaza.

Les deux chefs de gouvernement ont souligné l’importance de travailler à soulager la souffrance des habitants de Gaza alors que l’agression israélienne contre le territoire se poursuit.

Lors d’une conférence de presse conjointe avec son homologue espagnol Pedro Sánchez, le Premier ministre slovène, Robert Golob, a expliqué que ce n’est pas seulement une question de reconnaissance de la Palestine, mais aussi de déterminer le moment opportun pour le faire.

Golob n’a pas fixé de calendrier, soulignant que la décision ne dépendait pas uniquement de la Slovénie et de l’Espagne, mais également d’autres acteurs internationaux. Il a affirmé que la Slovénie soutiendrait pleinement la pleine adhésion de l’État de Palestine au Conseil de sécurité des Nations unies.

De son côté, l’Espagne a convenu de prendre les premières mesures vers la reconnaissance de l’État palestinien, en collaboration avec d’autres dirigeants d’Irlande, de Malte et de Slovénie, selon ce qu’a annoncé Sánchez.

La visite de Sánchez en Slovénie s’inscrit dans le cadre des efforts visant à mobiliser le soutien européen à la reconnaissance de l’État palestinien. Cela témoigne du soutien croissant de l’Union européenne et des pays du monde entier à la résolution de la question palestinienne et à la réalisation de la paix dans la région.

En réponse aux déclarations et à l’initiative des quatre États membres de l’Union européenne, Israël a exprimé son refus de toute mesure compromettant sa position, qualifiant cette initiative de « récompense pour le terrorisme ».

poup

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici