Des avocats allemands intentent une action en justice contre l’exportation d’armes vers Israël

0
29

Un groupe d’avocats allemands a annoncé le dépôt d’une action en justice urgente contre le gouvernement allemand, exigeant l’arrêt de l’exportation d’armes vers Israël, sur demande de Palestiniens de la bande de Gaza, considérant que l’utilisation de ces armes pourrait être liée à des violations du droit international.

Il s’agit de la deuxième action en justice initiée par ces avocats, membres d’organisations palestiniennes en Europe.

Les plaignants demandent au gouvernement allemand de « protéger leurs vies » en arrêtant l’exportation d’armes, selon le Centre européen d’appui juridique, l’Institut palestinien pour les services diplomatiques publics, l’organisation Law for Palestine et l’agence Forensic Research.

Les avocats se sont appuyés sur plusieurs faits dans leur action, notamment l’augmentation du soutien de l’Allemagne à Israël par la fourniture d’armes, les exportations d’armes allemandes vers Israël ayant atteint environ 326 millions d’euros en 2023, la plupart après octobre dernier, ce qui a entraîné une multiplication par près de dix des exportations d’armes allemandes vers Israël.

Selon les organisations concernées, le gouvernement allemand continue de soutenir Israël en 2024 et prévoit d’approuver l’exportation de 10 000 obus de char de 120 mm, ainsi que 3 000 armes antichars portables et un demi-million de munitions pour pistolets et mitrailleuses, ainsi que la fourniture de 5 drones Heron TP fabriqués par Israël.

Le communiqué des organisations est étayé par un rapport de Forensic Research spécialisé dans les enquêtes sur les armes.

Selon l’Institut international de recherche sur la paix de Stockholm (SIPRI), l’Allemagne est le deuxième plus grand fournisseur d’armes à Israël dans le monde après les États-Unis.

Le gouvernement allemand a également répondu à 99,75 % des demandes d’exportation israéliennes depuis 2003, d’une valeur de 3,3 milliards d’euros, n’en rejetant que 54.

Ces entités ont intenté une action en justice contre les membres du Conseil fédéral de sécurité à la fin du mois de février dernier, les accusant d’aider et d’inciter au génocide contre le peuple palestinien à Gaza.

De plus, le Nicaragua a déposé une plainte devant la Cour internationale de justice contre l’Allemagne en raison de son soutien financier et militaire à Israël et de sa décision de cesser de financer l’UNRWA. Il a demandé des mesures d’urgence pour mettre fin au soutien militaire à Israël et annuler la décision de cesser de financer l’UNRWA, et la Cour devrait commencer à examiner la plainte les 7 et 8 avril prochains.

poup

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici