Économie bleue: Résultats importants de la 4ème mission de supervision d’une valeur de 350 millions de dollars

0
36

Le ministère de l’Économie et des Finances, en collaboration avec la Banque mondiale, a annoncé les résultats importants de la quatrième mission de supervision du programme « Développement de l’économie bleue au Maroc », qui s’est déroulée du 26 février au 8 mars 2024, d’une valeur de 350 millions de dollars.

Cette mission s’est distinguée par la tenue d’une réunion historique du comité technique pour le développement de l’économie bleue au Maroc, lors de laquelle le processus de développement de la stratégie nationale pour le développement de l’économie bleue au Maroc a été officiellement lancé, à travers l’approbation du calendrier et du plan d’action proposés par le ministère.

De plus, le ministère, en collaboration avec les régions concernées, a organisé deux ateliers régionaux pour la diffusion du programme auprès des acteurs locaux et pour fournir un soutien technique dans la conception des zones côtières et le développement d’un indice intégré de croissance des secteurs bleus.

Lors de la réunion plénière, les progrès réalisés dans les projets ont été discutés, en mettant l’accent sur les réalisations jusqu’à présent et les défis rencontrés, avec le ministère présentant les progrès réalisés dans les projets et les mesures prises.

Le ministère a annoncé le prochain lancement d’une plateforme électronique pour l’économie bleue, mettant en avant l’engagement de l’Agence nationale pour le développement de l’aquaculture à financer des projets de développement importants entre 2023 et 2027.

Par ailleurs, la mission a continué ses efforts pour fournir une base scientifique solide pour la gestion des ressources halieutiques, atteignant un record du nombre de jours passés en mer et des campagnes maritimes et côtières.

Dans le cadre de la protection des zones marines protégées, le secteur de la pêche maritime a réalisé des progrès significatifs dans la création et la reclassification de ces zones, reflétant son engagement envers la préservation de l’environnement et l’équilibre entre protection et développement économique.

De plus, des visites sur le terrain ont été organisées pour évaluer les projets touristiques dans différentes régions, et l’Office national marocain du tourisme a mené des campagnes publicitaires réussies, contribuant à renforcer le tourisme bleu dans le royaume.

En ce qui concerne la surveillance des écosystèmes côtiers, la direction a continué à évaluer les côtes et à mettre en œuvre des plans de réhabilitation côtière.

Au cours de la période écoulée, un grand nombre de personnes ont été formées à la gestion de l’environnement marin et côtier, et de vastes étendues de forêts côtières et de dunes de sable ont été réhabilitées.

Grâce à ces efforts conjoints, l’engagement du gouvernement marocain en faveur de la promotion de l’économie bleue et de la réalisation des objectifs de développement durable du royaume est mis en lumière.

poup

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici