Affaire Momo : Hit Radio réfute toute implication de son équipe

0
38
Younes Boumehdi, directeur d'Hit Radio

Hit Radio vient de réagir à l’affaire du « crime fictif » diffusé en direct à l’antenne tout en dédouanant son animateur star, Momo, ainsi que tous ses collaborateurs.

L’affaire défraie la chronique depuis lundi, date à laquelle la DGSN a annoncé l’ouverture d’une enquête pour élucider les circonstances d’un présumé « crime fictif » diffusé en direct durant l’émission « Momo Ramadan Show » présentée par l’animateur vedette d’Hit Radio, Mohamed Bousfiha, alias Momo.

Dans un communiqué, Hit Radio a publiquement apporté des éclaircissements concernant des allégations circulant sur les réseaux sociaux et dans certains médias, concernant l’émission « Momo Ramadan Show » du 21 mars au cours de laquelle un auditeur invité à s’exprimer à l’antenne aurait volontairement simulé un vol de téléphone en plein direct.

« Nous tenons à réfuter avec force toute implication de la station dans la commission de ces actes, totalement contraires à nos valeurs. Hit Radio et ses collaborateurs se conforment à des principes éthiques et professionnels stricts », précise la station radio.

De plus, la radio la plus écoutée au Maroc a précisé qu’elle et ses collaborateurs sont totalement loin de cette affaire et démentent tout lien avec les personnes à l’origine des faits présumés. Ils sont totalement disposés à coopérer avec les autorités compétentes pour tirer les choses au clair et permettre que la vérité soit établie ».

Dans ce contexte, Hit Radio a exprimé « son respect inébranlable pour les forces de sécurité et de justice et sa reconnaissance pour le travail qu’elles accomplissent au service des citoyens afin de préserver la sécurité et le bien-être publics ».

Confrontée à des accusations qu’elle qualifie d’« infondées », la station a prévenu qu’elle se réservait le droit de prendre toutes les mesures légales nécessaires contre ceux qui cherchent à ternir sa réputation par de fausses allégations.

Elle a conclu en rassurant son public et ses partenaires de son engagement continu à fournir un contenu de qualité, en respectant les lois et les valeurs qui lui sont chères, et en remerciant pour leur soutien indéfectible.

Il convient de rappeler que suite à la polémique suscitée par la prétendue mise en scène d’un vol de téléphone lors du « Momo Ramadan Show », les autorités compétentes ont ouvert une enquête et ont convoqué l’animateur radio Momo pour faire la lumière sur cette affaire.

Le communiqué rendu public par Hit Radio dédouane clairement son animateur vedette, Momo. Ce dernier a d’ailleurs déjà été entendu par les enquêteurs. Mohamed Bousfiha a été relâché mardi après sa garde-à-vue contre une caution de 100 000 dirhams. Poursuivi en état de liberté provisoire pour « outrage à la police judiciaire par la dénonciation d’une infraction fictive, l’animateur comparaîtra le 2 avril devant le tribunal correctionnel de Aïn Sebaâ.

poup

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici