NARSA.. Une évolution dans le taux de réussite des candidats

0
31

L’Agence nationale de la sécurité routière (NARSA) a annoncé une évolution significative dans le taux de réussite des candidats entre le premier et le deuxième jour de l’examen théorique de conduite, suite au téléchargement de la nouvelle banque de questions. Dans un communiqué, l’agence a souligné qu’elle a observé une nette amélioration des performances des candidats, avec des taux de réussite atteignant des niveaux encourageants.

Les taux de réussite ont varié entre la catégorie « B » et les autres catégories, les candidats obtenant des scores allant de 32/40 à 39/40 pour la catégorie « B », et de 38/46 à 42/46 pour les autres catégories. Une observation importante est que la plupart des candidats ont obtenu des scores proches de la moyenne de réussite, avec une moyenne nationale d’environ 23/40 le premier jour et 28/40 le deuxième jour pour la catégorie « B », et d’environ 27/46 le premier jour et 32/46 le deuxième jour pour les autres catégories.

L’agence a appelé, dans le but de renforcer cette progression significative, tous les professionnels de l’enseignement de la conduite et les candidats à participer activement aux ateliers correctifs, visant à améliorer la qualité de l’enseignement de la conduite et à accroître la sensibilisation à la sécurité routière. L’agence a souligné l’importance de se concentrer sur la formation aux comportements appropriés et à la conscience des risques sur la route, ainsi que d’autonomiser les conducteurs à évaluer leurs capacités personnelles pendant leur conduite.

Pour soutenir cet effort, l’agence fournit des ressources éducatives diverses et accessibles via une plateforme d’apprentissage, offrant un contenu complet couvrant les cinq domaines principaux de l’enseignement de la conduite.

D’autre part, l’agence a nié les fausses nouvelles qui ont circulé sur certaines plateformes de médias sociaux, concernant les questions liées à l’alcool et à l’utilisation des autoroutes dans l’examen théorique. Elle a affirmé que les questions en circulation sont fabriquées et ne figurent pas dans la nouvelle banque de questions, et a affirmé sa volonté de prendre les mesures légales nécessaires contre ceux qui propagent de telles rumeurs.

L’agence s’est engagée à suivre et à évaluer de près le nouveau processus d’examen théorique de conduite, dans le but d’atteindre les plus hautes normes de qualité et de sécurité routière dans le royaume, et de garantir une concurrence équitable entre les professionnels de l’enseignement de la conduite.

poup

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici