Netanyahu envisage d’annuler le Conseil de guerre en réponse aux tensions politiques en Israël

0
25

Le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, envisage sérieusement l’abolition du Conseil de guerre et le transfert de ses pouvoirs aux membres du cabinet restreint des Affaires politiques et de sécurité (le Cabinet), selon le journal israélien « Maariv ». Cette proposition intervient en réponse à la crise provoquée par la menace du chef du parti « Nouvel Espoir », Gideon Saar, de se retirer du gouvernement d’urgence israélien s’il n’est pas accepté en tant que membre du Conseil de guerre.

Le journal souligne que le ministre de la Sécurité nationale, Itamar Ben Gvir, pourrait démissionner si Saar était accepté en tant que membre du Conseil sans bénéficier du même statut.

Saar avait menacé de se retirer du gouvernement en raison du manque de plan clair pour détruire les capacités du Hamas dans la bande de Gaza.

La semaine dernière, Saar a rompu son partenariat politique avec le ministre du Cabinet, Benny Gantz, et a appelé à la formation d’un bloc indépendant au sein du Conseil de guerre.

La scène politique et militaire israélienne est en proie à des divergences croissantes qui menacent la survie du gouvernement et poussent vers des élections anticipées, à la suite de l’opération militaire menée par la résistance palestinienne à Gaza en réponse aux agressions israéliennes contre le peuple palestinien et la mosquée al-Aqsa.

poup

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici