Le ministère de l’Agriculture vise à réduire l’épuisement du bois de chauffage et à encourager son utilisation durable

0
38

Le Ministère de l’Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts s’engage à réduire l’épuisement du bois de chauffage et à encourager son utilisation durable en distribuant des fours améliorés dans les zones rurales, dans le cadre d’un plan national visant à atténuer l’impact des vagues de froid dans les régions montagneuses.

Le ministre Mohamed Sadiki a souligné, en réponse à une demande écrite sur les défis des conditions climatiques difficiles auxquelles sont confrontés les habitants des zones rurales, l’importance du programme de l’Agence nationale des Eaux et Forêts pour réduire la consommation de bois de chauffage dans les régions de l’Atlas et rurales. La distribution prévue vise à fournir 60 000 fours améliorés et économiques d’ici 2024. Malgré les défis posés par la pandémie de COVID-19, des efforts continus sont déployés pour augmenter et renforcer ce nombre chaque année dans le cadre de la stratégie « Forêts du Maroc ».

Il a souligné que ce plan cible plus de 20 provinces et comprend des mesures pour faire face aux conditions météorologiques extrêmes, en plus de la création d’un comité national de surveillance regroupant diverses parties prenantes et chargé de superviser la mise en œuvre du programme sur le terrain. Il a également mentionné les efforts de l’Agence nationale pour fournir du bois de chauffage par le biais de ventes aux enchères publiques et pour réguler l’exploitation forestière afin de préserver sa durabilité.

Le ministère travaille à l’élaboration d’un plan d’action national pour réduire la consommation de bois de chauffage et augmenter la productivité forestière, ainsi qu’à promouvoir l’utilisation de sources d’énergie alternatives en collaborant avec des partenaires institutionnels. Ce plan est décliné au niveau régional pour atteindre les objectifs fixés.

Le ministre Sadiki a souligné l’importance du partenariat avec les populations locales dans la gestion des ressources forestières, la création d’emplois et la protection de l’environnement, notamment à travers des projets de reboisement, l’amélioration de la qualité de l’eau et du sol, et le soutien à l’agriculture durable. Ces initiatives visent à renforcer le développement durable et à améliorer les conditions de vie des populations locales.

Il a conclu en confirmant l’engagement du ministère à mettre en œuvre la stratégie « Forêts du Maroc 2020-2030 », qui vise à équilibrer l’exploitation et la protection des ressources forestières, ainsi qu’à fournir des sources d’énergie alternatives pour répondre aux besoins des populations locales dans les zones rurales.

poup

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici