Le ministère de l’Agriculture dément les rumeurs populaires sur la sécurité sanitaire des fraises marocaines

0
50

Le ministère de l’Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts a formellement démenti, dimanche, les rumeurs circulant sur certains médias et réseaux sociaux prétendant la présence du virus de l’hépatite A dans les fraises marocaines, affirmant qu’elles sont « totalement infondées ».

Dans un communiqué, le ministère de l’Agriculture a précisé que malgré les démentis et clarifications précédents émis par l’Office National de Sécurité Sanitaire des Produits Alimentaires (ONSSA), suite à des analyses approfondies, et compte tenu de la persistance de ces fausses informations sans fondement, émanant de sources visant à ternir la réputation du produit agricole marocain, le ministère « dément catégoriquement la véracité de ces nouvelles ».

Le communiqué a expliqué que dès la réception de l’alerte sanitaire concernant un lot de fraises exportées du Maroc, l’ONSSA a immédiatement ouvert une enquête et entrepris les investigations nécessaires, identifiant le champ et l’unité de conditionnement concernés, ainsi que la traçabilité de la cargaison exportée. Le ministère a ajouté que toutes les analyses requises ont été effectuées au niveau de l’unité de production du lot de fraises en question afin d’évaluer sa qualité et de détecter d’éventuels risques pour la santé.

Le ministère a affirmé que les analyses de laboratoire ont révélé des résultats négatifs pour l’hépatite A, et qu’aucune contamination des eaux d’irrigation n’a été détectée. De plus, il a souligné que les travailleurs du champ sont soumis à une surveillance rigoureuse pour garantir la sécurité sanitaire des fraises produites.

En conséquence, le communiqué indique que le ministère assure au public national la sécurité des fraises ainsi que de tous les produits agricoles du pays. Il rappelle l’engagement continu et précis de l’ONSSA dans la mise en œuvre du programme annuel de surveillance et de contrôle des produits alimentaires sur le marché national, comprenant des centaines d’échantillons de fruits rouges, assurant leur conformité aux normes de sécurité alimentaire.

Le communiqué conclut en soulignant que le ministère se réserve le droit de prendre des mesures juridiques contre les auteurs de ces informations mensongères et de s’opposer à toutes les sources diffusant des informations fausses sur les produits agricoles nationaux, conformément aux lois en vigueur. Il appelle également les consommateurs à faire preuve de prudence et à consulter les sources officielles pour obtenir des informations sur la sécurité alimentaire, tout en assurant que l’ONSSA reste engagé à garantir la sécurité et la qualité des produits alimentaires au Maroc.

poup

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici