Donald Trump s’oppose à l’interdiction de TikTok aux États-Unis

0
53

L’ancien président américain, Donald Trump, a déclaré son opposition à la législation qui pourrait interdire TikTok aux États-Unis, malgré son soutien antérieur à l’interdiction de l’application. Dans un post sur le site « Truth Social », l’ancien président a affirmé que l’interdiction de TikTok bénéficierait à Facebook et à son fondateur, Mark Zuckerberg, actuel PDG de la société mère « Meta ».

Trump a ajouté : « Si TikTok est éliminé, Facebook et son président doubleront leurs activités, et je ne veux pas que la performance de Facebook, qui a triché lors des dernières élections, soit meilleure. Ce sont les véritables ennemis du peuple ! ».

Facebook avait suspendu le compte de Trump en janvier 2021 à la suite des émeutes au Capitole, au cours desquelles des centaines de ses partisans avaient tenté d’empêcher la certification des résultats des élections de 2020. Le président précédent avait passé des mois à répandre des allégations sur les élections sur les réseaux sociaux avant la révolte, et la société Meta avait réactivé le compte de Trump l’année dernière.

La législation critiquée par Trump, présentée jeudi par le Comité de l’énergie et du commerce de la Chambre des représentants à l’unanimité, demande à la société chinoise mère de TikTok, ByteDance, basée en Chine, de retirer ses investissements de l’application ou de faire face à une interdiction américaine.

La Maison Blanche, qui avait précédemment soutenu les efforts visant à accorder au président le pouvoir d’interdire TikTok, a salué le projet de loi comme une étape bienvenue. Un porte-parole du Conseil de sécurité nationale a déclaré dans un communiqué : « L’administration a travaillé avec des membres du Congrès des deux partis pour parvenir à une solution législative permanente qui aborde la menace des services technologiques opérant aux États-Unis et qui représentent des risques pour les données sensibles des Américains et notre sécurité nationale plus large ».

Il a ajouté que « le nouveau projet de loi représente une étape importante et bienvenue pour faire face à cette menace ». TikTok a vivement critiqué les récentes initiatives, les qualifiant de « bannissement complet de l’application, quelles que soient les tentatives des législateurs pour le dissimuler », encourageant les utilisateurs à contacter le Congrès et à s’opposer à la législation.

poup

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici