Anticipations stables pour la production dans l’industrie manufacturière au premier trimestre 2024

0
62

Les prévisions économiques pour le premier trimestre 2024 dans le secteur de l’industrie manufacturière suscitent l’attention, avec des signes mitigés mais globalement stables. Selon le Haut-Commissariat au Plan (HCP), les chefs d’entreprise anticipent une continuité dans la production, marquée par des hausses dans certains segments et des baisses dans d’autres.

Cette projection repose sur une analyse minutieuse des tendances actuelles, avec une attention particulière portée à des secteurs clés tels que la fabrication d’équipements électriques, l’industrie alimentaire, et la production de produits minéraux non métalliques.

Le rapport du HCP souligne également une perspective de stabilité dans l’emploi pour le trimestre à venir. Cette stabilité est considérée comme un facteur rassurant dans un contexte économique où la continuité des activités est primordiale pour maintenir la croissance et l’emploi.

Dans le domaine de l’extraction, une augmentation de la production est prévue, en particulier grâce à une hausse anticipée dans la production de phosphates. Cette perspective positive est un signal encourageant pour ce secteur clé de l’économie nationale.

Cependant, le secteur de l’énergie semble être confronté à des défis, avec une baisse prévue de la production, notamment dans la production et la distribution d’électricité, de gaz, de vapeur et d’air conditionné. Malgré cela, l’emploi devrait rester stable, ce qui témoigne d’une certaine résilience dans un environnement économique complexe.

En ce qui concerne l’utilisation des capacités de production, le taux est actuellement de 75%, ce qui indique une utilisation relativement élevée des capacités existantes dans l’industrie manufacturière. Cependant, près d’un tiers des entreprises ont signalé des difficultés d’approvisionnement en matières premières, principalement d’origine étrangère, ce qui souligne les défis persistants auxquels sont confrontées les entreprises dans un contexte mondialisé.

En conclusion, les perspectives pour le premier trimestre 2024 offrent un tableau contrasté, avec des secteurs dynamiques et d’autres plus en difficulté. Cependant, la stabilité générale de la production et de l’emploi offre des raisons d’optimisme pour l’économie nationale, et met en lumière la capacité d’adaptation et de résilience des entreprises face aux défis économiques.

poup

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici