Explication des nouvelles mesures fiscales de la Loi de Finances 2024 aux acteurs du Nord.

0
37

Un débat sur les principales mesures fiscales de la loi de Finances (LF) 2024 et des échanges avec des experts et des responsables de la Direction régionale des impôts ainsi que des départements partenaires étaient au cœur d’une rencontre-débat qui s’est tenue le jeudi 22 février à Tanger, au profit des opérateurs économiques de la région du Nord.

Organisé par l’antenne régionale de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM-Nord) et le Conseil régional de l’Ordre des experts-comptables (OEC) de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, en partenariat avec la Direction générale des impôts (DGI), cet événement était une occasion traditionnelle pour informer les opérateurs sur les nouveautés et les changements fiscaux introduits dans la loi de Finances 2024, selon Adil Rais, président de la CGEM-Nord. Il a également souligné l’importance des relations entre la confédération et ses différents services, dans un climat de transparence et de confiance.

Par ailleurs, la réforme de la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) était l’un des principaux sujets abordés lors de cette rencontre. Selon Omar Bouanane, directeur régional des Impôts à Tanger, cette réforme s’inscrit dans la continuité de la mise en œuvre de la loi-cadre n° 69-19 portant réforme fiscale.

Elle vise principalement à réformer la TVA sur une période de trois ans (2024-2025-2026) pour trois objectifs majeurs : le soutien du pouvoir d’achat des ménages à travers l’exonération de certains produits de base, la neutralité fiscale en matière de TVA et l’équité fiscale pour faciliter l’intégration du secteur informel.

Outre la réforme de la TVA, la rencontre a également abordé d’autres mesures importantes contenues dans la LF 2024, telles que celles relatives à l’impôt sur les sociétés (IS), à l’impôt sur le revenu (IR) et au droit d’enregistrement.

poup

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici