Lancement du Forum .économique maroco-mauritanien.

0
29

Le lancement de la troisième édition du Forum économique maroco-mauritanien a eu lieu aujourd’hui à Nouakchott, avec la participation de nombreux acteurs économiques marocains et mauritaniens de divers secteurs.

Ce forum, organisé par la Confédération générale des entreprises du Maroc en partenariat avec l’Union nationale du patronat mauritanien, vise à renforcer les relations économiques et commerciales entre le Maroc et la Mauritanie dans des secteurs d’intérêt commun tels que l’agriculture, les industries agroalimentaires, la pêche, l’industrie, les énergies renouvelables, le commerce et le tourisme.

Cette troisième édition, placée sous le thème « Vers un partenariat économique et commercial innovant et durable avec un fort impact sur le continent africain », fait suite aux précédentes éditions qui se sont tenues à Nouakchott en 2018 et à Casablanca en 2022. Elle vise à donner une nouvelle impulsion à la dynamique de coopération économique entre les deux pays en réalisant les projets stratégiques et les opportunités communes identifiées lors des forums précédents.

Dans ce contexte, le président de l’Union nationale du patronat mauritanien, Mohamed Zine El Abidine Ould Cheikh Ahmed, a déclaré lors de son discours que le forum était une occasion propice pour les acteurs d’exploiter les opportunités, de renforcer les partenariats et de stimuler les investissements en vue de créer un pôle majeur et dynamique dans la région, qui est stratégique et ouvert aux marchés des pays d’Afrique subsaharienne, d’Europe et d’Amériques.

Il a également appelé à relever les défis et à insuffler la dynamique nécessaire dans les secteurs vitaux des deux pays, soulignant que la feuille de route est désormais claire et que les portes sont ouvertes aux acteurs des deux pays pour travailler à davantage de partenariats et d’échanges.

De son côté, le président de la Confédération générale des entreprises du Maroc, Chakib Alj, a souligné l’importance du partenariat économique entre le Maroc et la Mauritanie, mettant en avant la force de ce partenariat et la volonté affirmée des deux pays de faire de ces relations un modèle de partenariat maghrébin régional et africain durable, innovant et créateur d’emplois.

Il a déclaré que « notre histoire commune et nos liens étroits basés sur la fraternité, la proximité, le respect, la confiance et l’intégration économique sont des facteurs qui ouvrent la voie à de nombreuses opportunités d’investissement diversifiées ».

Il a également noté que le Maroc est le premier investisseur en Mauritanie au niveau africain, et qu’il est présent à travers des secteurs importants tels que les télécommunications, les banques, la transformation et la valorisation des produits de la pêche, l’agriculture, la production de ciment et de matériaux de construction, ainsi que la distribution de gaz domestique, en plus de la distribution de produits pétroliers.

Il a déclaré que ces réalisations « sont très positives mais nous pouvons pousser notre partenariat plus loin », appelant à renforcer le partenariat dans les secteurs prioritaires tels que l’agriculture, les industries agroalimentaires, la transformation des poissons, l’énergie, la santé et les infrastructures logistiques. Dans ce cadre, Alj a exprimé la volonté des hommes d’affaires marocains d’explorer les opportunités d’investissement en Mauritanie.

Alj a également appelé les entrepreneurs mauritaniens à investir au Maroc et à profiter de la dynamique actuelle que connaît le Royaume pour accéder à de nouveaux marchés, notamment avec l’activation en cours de la nouvelle charte de l’investissement et du Fonds Mohammed VI pour l’investissement, qui accompagnent et soutiennent les investisseurs marocains et étrangers. La première journée du forum s’est notamment clôturée par la présentation du Conseil d’affaires maroco-mauritanien et la présentation des climats des affaires par les agences de promotion des investissements des deux pays. Ce forum a été marqué par la présence de l’ambassadeur du Royaume à Nouakchott, Hamid Chabar, et de l’ambassadeur mauritanien à Rabat, Ahmed Ould Bahiya, ainsi que du ministre de l’Économie et du Développement durable mauritanien, Abdessalam Ould Mohamed Saleh, et de plus de 300 hommes d’affaires, marocains et mauritaniens, acteurs dans divers domaines.

poup

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici