Conférence mondiale de la santé : La prévention des épidémies est au centre des travaux de la 2ème session.

0
26

Le thème de la prévention des épidémies et de la réforme des politiques de santé publique constitue le centre d’intérêt de la deuxième édition de la Conférence mondiale sur la santé multisectorielle portant sur la préparation à l’après-pandémie : transformation – innovation – éducation.

Cet événement, organisé par la Fondation Mohammed VI pour la recherche et la santé, l’Université Mohammed VI des sciences de la santé et le Centre Mohammed VI de recherche et d’innovation en partenariat avec Global Health, vise jusqu’au 8 février à explorer les outils et les méthodes de transformation des soins de santé et de la santé communautaire à travers l’innovation et la réforme éducative.

Plus de 300 experts et doctorants en santé, principalement du Maroc, des États-Unis, du Canada, de l’Australie, de l’Allemagne, du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord, participent à cette conférence scientifique pour échanger des points de vue et des expériences sur la résolution des problèmes actuels liés aux maladies émergentes et réémergentes dans le cadre d’une approche unifiée de la santé mondiale.

Le président de l’Université Mohammed VI des sciences de la santé, Mohammed El Adnawi, a déclaré dans une interview que cette conférence multidisciplinaire discutera des outils et des mécanismes de prévention des épidémies, soulignant que les maladies virales représentent plus de 80% des maladies infectieuses émergentes et réémergentes.

De son côté, le président de l’organisation internationale Global Health Research & Solutions dans le Michigan, aux États-Unis, Adnan Hamad, s’est réjoui de l’organisation de cette deuxième édition de la conférence scientifique au Maroc, soulignant que l’objectif de cette rencontre est de trouver des solutions pour éviter les maladies et les urgences futures.

Les participants à cette conférence discuteront principalement de sujets tels que la réforme de la politique de santé publique au niveau mondial et dans la région du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord, l’approche multidisciplinaire de la santé communautaire, la transformation de l’éducation professionnelle en santé, l’amélioration des nouveaux modèles de pratique clinique en santé mentale, l’amélioration de la santé communautaire face aux défis des changements climatiques, la redéfinition des normes éthiques après la pandémie, l’exploration de la justice sanitaire et la normalisation de l’utilisation des nouvelles technologies dans tous les domaines de la santé.

Le programme de la conférence comprend également une journée de formation dédiée aux étudiants en doctorat avec trois ateliers, offrant aux étudiants inscrits l’occasion de rencontrer des experts américains dans leur domaine de spécialisation.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici