Journée mondiale contre le cancer: La prévention, la recherche et le diagnostic précoce en tête des priorités.

0
44

La Network Marocaine pour la Défense du Droit à la Santé et du Droit à la Vie a organisé, dimanche à Rabat, une table ronde à l’occasion de la Journée mondiale contre le cancer, qui a eu lieu le 4 février. L’événement a mis en lumière l’importance de la prévention, de la recherche et du diagnostic précoce dans la lutte contre cette maladie.

Les participants à cette réunion, comprenant des chercheurs, des médecins et des acteurs civils, ont examiné les efforts déployés pour lutter contre le cancer. Ali Latfi, président de la Network Marocaine pour la Défense du Droit à la Santé et du Droit à la Vie, a souligné dans une déclaration à la presse que la commémoration de la Journée mondiale contre le cancer vise à mettre en lumière la « gravité de cette maladie et les taux élevés de mortalité qu’elle entraîne », rappelant que l’Organisation mondiale de la santé a indiqué que le cancer deviendra plus dangereux dans les années à venir si ses causes ne sont pas traitées.

Après avoir souligné la nature chronique, mortelle et dangereuse de cette maladie, le président de la Network a affirmé qu’il est possible de prévenir et de traiter le cancer grâce au diagnostic précoce, estimant que cela augmenterait le taux de guérison entre 85 et 90 pour cent.

Il a souligné que pour mieux prévenir cette maladie, il est nécessaire, avec la participation de toutes les parties concernées, de se pencher sur ses causes, notamment le tabagisme, la consommation d’alcool, le régime alimentaire malsain et l’obésité.

La Dr. Fatima Zahra Shalat, médecin à l’Institut de Recherche sur le Cancer, a déclaré de manière similaire, « À l’occasion de la Journée mondiale contre le cancer, nous nous réunissons aujourd’hui pour renouveler notre engagement et notre implication dans la lutte et le contrôle de cette maladie grave ».

Elle a ajouté que cette table ronde vise à augmenter l’engagement des chercheurs dans ce domaine, pour renforcer la prise en charge et la prévention, et offrir un nouvel espoir aux patients, « pour un avenir où le cancer ne serait pas synonyme de peur mais de guérison ».

Cette table ronde a été l’occasion pour les différentes parties prenantes d’échanger sur les préoccupations communes liées à la lutte contre le cancer, ainsi que sur les moyens à mettre en œuvre pour réaliser le « Maroc sans cancer », qui constitue l’un des objectifs du développement durable à l’horizon 2030.

Cette table ronde, organisée sous le slogan « Lutte contre le cancer au Maroc : Pour des stratégies innovantes et une approche intégrée dans le cadre de la généralisation de l’assurance maladie », a été l’occasion de réfléchir à une approche stratégique et intégrée pour intégrer les différentes dimensions dans le domaine de la prévention et de la lutte contre le cancer, en particulier en ce qui concerne les dimensions culturelles, comportementales, juridiques, environnementales, économiques et de la santé.

poup

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici