M. Sadiki : La stratégie « Halieutis » place le développement de l’aquaculture au cœur de ses priorités.

0
54

Le ministre de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et Forêts, Mohamed Sadiki, a affirmé à Tanger que la stratégie Halieutis place le développement de l’aquaculture au cœur de ses priorités.

« La stratégie Halieutis place l’aquaculture au cœur de ses priorités, conformément aux Hautes Orientations Royales, pour l’activation des principaux leviers de développement de ce secteur, en synergie avec les autres secteurs dépendant des ressources côtières », a souligné le ministre lors de l’ouverture du 3è Forum de l’aquaculture marine.

Selon M. Sadiki, l’objectif est de permettre au secteur aquacole de jouer pleinement son rôle en tant que moteur de développement d’une économie bleue inclusive, contribuant ainsi à l’atteinte des Objectifs de développement durable (ODD), notamment la sécurité alimentaire et la promotion des emplois décents, ainsi que l’amélioration des capacités de résilience et la protection des océans et des ressources halieutiques.

« Nous envisageons de hisser l’aquaculture marine nationale aux plus hauts niveaux sur la scène internationale », a-t-il dit, ajoutant: « notre vision repose sur la coopération, le partenariat innovant, l’ouverture sur les expériences d’autres pays et l’échange des bonnes pratiques ».

Le ministre a souligné l’importance du partenariat dans le développement d’un système économique bleu durable, basé sur une gouvernance efficace, la recherche, l’innovation, la formation et le renforcement des capacités.

Il a également mis en avant le projet d’appui au développement des métiers de l’aquaculture au Maroc, lancé à Sidi Ifni dans le cadre d’un partenariat entre le ministère et l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), financé par la Norvège et les Pays-Bas pour un montant de 2,5 millions de dollars.

Le ministre a salué le développement remarquable du secteur aquacole au Maroc, grâce aux projets entrepris par l’Agence nationale pour le développement de l’aquaculture (ANDA), visant à promouvoir le climat des affaires et à encourager l’investissement dans ce domaine.

Le Forum de l’aquaculture marine, organisé par l’ANDA, met en avant l’Espagne en tant que pays invité d’honneur, et rassemble des représentants des institutions publiques, des entrepreneurs, des experts et des chercheurs, favorisant ainsi les échanges constructifs et les collaborations potentielles autour du thème « Un partenariat solide pour le développement d’une industrie aquacole durable ».

poup

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici