Lancement d’un projet d’appui au développement rural intégré dans les zones de montagne.

0
58

Le lancement du projet de soutien au développement rural intégré des régions montagneuses de l’est a été présidé par le ministre de l’Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rural, de l’Eau et des Forêts, Mohamed Sadiki, lundi à Berkane.

Ce projet, initié lors d’un atelier au pôle agricole de Berkane, en présence notamment du représentant du Fonds international de développement agricole, des représentants du wali de la région de l’Oriental, du gouverneur de la préfecture d’Oujda-Angad, des gouverneurs des provinces de Berkane, Driouch et Jerada, ainsi que des élus et d’une délégation importante du ministère, vise à atténuer la pauvreté et les disparités régionales et à améliorer les conditions de vie des populations ciblées.

Avec un coût global d’environ 1 milliard de dirhams sur une période de 7 ans, le projet, financé en partenariat avec le Fonds international de développement agricole, couvre 19 communes relevant des provinces d’Oujda-Angad, Berkane, Driouch et Jerada. Il bénéficiera directement à au moins 20 000 familles, dont 30% de femmes et 40% de jeunes ruraux.

Le projet se concentre sur deux composantes principales axées sur le développement et la valorisation des produits agricoles, le soutien aux producteurs et la commercialisation des produits. La première composante se concentre sur le développement d’arbres fruitiers résistants aux changements climatiques, le développement des chaînes animales et des produits locaux, ainsi que sur l’aménagement hydro-agricole et les infrastructures rurales.

Dans ce contexte, 7500 hectares d’arbres fruitiers seront plantés, créant 62 activités génératrices de revenus, aménageant 108 km de chemins ruraux et 32 points d’eau, et préparant hydro-agricole sur une superficie de 2 600 hectares, en plus de la formation et du renforcement des capacités des organisations professionnelles.

La deuxième composante, qui concerne le soutien aux producteurs et la commercialisation des produits, comprend la réhabilitation et la maintenance de 15 unités de valorisation, la création de 5 nouvelles unités, bénéficiant d’environ 4900 personnes du programme d’alphabétisation et de 10 000 bénéficiaires de la formation en gestion financière. Le projet vise également à créer 12 petites entreprises dans le domaine de l’innovation et de la technologie agricole au profit des jeunes.

M. Sadiki a souligné que le projet de soutien au développement rural intégré des régions montagneuses de l’est, d’un coût d’environ un milliard de dirhams, vise à atténuer les disparités sociales et régionales dans la région de l’est, dans le cadre de la mise en œuvre de la stratégie « Génération verte 2020-2030 ».

Le ministre a précisé que cette stratégie vise principalement à créer une classe moyenne agricole, à soutenir les organisations professionnelles et à établir une agriculture écologiquement durable et efficace, en plus de l’utilisation la plus efficiente et rationnelle des ressources en eau.

Pour sa part, le responsable du programme régional du Fonds international de développement agricole au Maroc, a déclaré que ce projet, qui s’inscrit dans le cadre du partenariat entre le Maroc et le Fonds, vise à soutenir le développement rural intégré des régions montagneuses, en particulier dans la région de l’est. Il a ajouté que ce projet bénéficiera à environ 20 000 familles.

poup

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici