L’ISESCO : Sélection de Marrakech comme capitale de la culture dans le monde islamique pour l’année 2024.

0
86

Le directeur général de l’Organisation islamique pour l’éducation, les sciences et la culture (ISESCO), Salem bin Mohammed Al-Malik, a confirmé, vendredi à Marrakech, que le choix de Marrakech comme capitale de la culture dans le monde islamique pour l’année 2024 est attribuable à son excellence culturelle, sa pensée, son patrimoine et son histoire ancienne.

Lors d’une conférence de presse marquant le lancement des festivités de Marrakech en tant que capitale de la culture dans le monde islamique, Al-Malik a souligné que « la ville rouge, avec ses éléments culturels comprenant des écrivains, des savants, des intellectuels, des jeunes et des artisans, ainsi que les légendes et les contes qui parcourent la place Jamaâ El Fna, et la beauté des bâtiments de la ville, sera véritablement la capitale de la culture dans le monde islamique pour l’année 2024 avec tout ce que ce titre implique. »

Le directeur général a souligné l’invitation lancée aux autres villes marocaines à participer à cette célébration, soulignant l’importance de mettre en avant la diversité culturelle et le patrimoine marocain. Il a également appelé les intellectuels, écrivains, savants et jeunes de Marrakech à mettre en valeur la beauté et l’unicité culturelle de la ville, mettant en lumière sa contribution au monde islamique et au monde entier.

Dans le même contexte, le directeur de l’ISESCO a souligné la préparation de plusieurs pays à accueillir des semaines culturelles rassemblant différentes cultures avec Marrakech ou le Maroc en général, renforçant ainsi le brassage culturel entre les pays du monde islamique. Il a parlé du programme des capitales de la culture qui a débuté en 2001, visant à renforcer le rôle de la culture dans le développement durable et le respect des droits culturels.

Il a conclu en confirmant que ce programme est devenu une pierre angulaire des programmes de l’ISESCO, développés au cours des quatre dernières années, en soulignant les critères adoptés dans le choix de toute ville comme capitale de la culture dans le monde islamique.

D’autre part, le premier adjoint à la présidente du Conseil communal de Marrakech, Mohammed Al Idrissi, a exprimé la fierté de la ville pour cette distinction, soulignant le rôle des composantes de la ville et de sa communauté dans le succès de cet événement. Il a insisté sur l’importance des programmes de préservation du patrimoine, de l’identité architecturale et écologique de la ville, ainsi que du soutien à la diversité culturelle.

poup

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici