Regragui : Nous aspirons à fournir une performance de qualité face à la Zambie.

0
66

Walid Regragui, le sélectionneur national, a pris la parole lors de la conférence de presse qui s’est déroulée mardi 23 janvier au Stade Laurent Pokou de San Pedro, à la veille du match contre la Zambie.

« Nous sommes satisfaits, nous avons fait ce que nous devions faire. C’est positif, nous devenons réguliers dans cette CAN et nous passons le premier tour. Il faut respecter l’adversaire, la compétition et nous-mêmes.

« Notre mentalité reste la même. Quand je parlais d’humilité… Nous acceptons les critiques, mais il ne faut pas en demander trop à cette équipe. D’autres jouent leur vie lors de ce troisième match. Nous, nous sommes qualifiés. En ce qui concerne l’équipe, nous devons faire attention aux cartons jaunes. Hier, nous avons vu tout le monde jouer le jeu. L’Égypte s’est qualifiée à la dernière minute », relativise l’entraîneur.

« Aucun match n’est facile. Nous jouons pour la première place afin de rester à San Pedro. Il y a donc de la pression sur nous. Nous sommes concentrés pour ramener les trois points. La Zambie n’a rien à perdre. Ce sera un match tactique. C’est une bonne opposition pour nous en préparation avant les huitièmes de finale », exprime Regragui.

« Aucune absence à déplorer. Nous récupérons presque tout le monde. Nous avons perdu beaucoup d’énergie car jouer à 14 heures est inhumain, mais nous l’acceptons », annonce le coach, avant d’ajouter : « Nous verrons par rapport au onze de départ et aux remplaçants. Nous avons encore une journée de réflexion devant nous. Nous allons essayer de bien réfléchir pour aligner la meilleure équipe possible et remporter le match. »

« Mazraoui est avec nous. Vous le verrez peut-être demain », affirme Regragui.

Romain Saïss, défenseur et capitaine des Lions de l’Atlas, était également présent à ses côtés : « Nous nous fixons des objectifs élevés. Il faut aller chercher la première place et ne pas se cacher lors de ce troisième match. Il faut jouer le jeu à fond. Le plus important est de faire un très bon match et de prendre les trois points. »

« Nous aurions voulu mieux faire contre la RDC, mais malgré toutes les conditions qui étaient réunies, nous ne perdons pas. On ne peut pas enlever la qualité de l’adversaire, mais on s’est mis en difficulté. C’est mieux que ça nous arrive maintenant que dans les phases à élimination directe. Nous allons continuer à monter en puissance dans la compétition », conclut Saïss.

poup

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici