Paris: L’Ambassade du Maroc réunit les participantes françaises de la 10ème édition du Raid “Sahraouiya”.

0
31

L’Ambassade du Maroc en France a organisé, jeudi soir à Paris, une réception en l’honneur des participantes de la 10ème édition du raid solidaire et féminin « Sahraouiya », qui se déroulera du 03 au 10 février prochain.

Sous le Haut patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, ce challenge sportif entièrement féminin, se déroulant autour de la baie de Dakhla, dans un environnement naturel d’une grande valeur écologique, réunit cette année une cinquantaine d’équipes provenant de différentes régions du Maroc, mais aussi du continent africain et d’Europe, avec notamment la participation de 22 équipes françaises, constituant ainsi le contingent le plus important par pays jamais mobilisé.

Dans son mot de bienvenue lors de cette réception, marquée par la présence de nombreuses personnalités culturelles, associatives, politiques et sportives du Maroc et de la France, l’Ambassadrice du Royaume du Maroc à Paris, Samira Sitaïl, a souligné que le Raid solidaire Sahraouiya est la seule compétition qui a pu se tenir pendant la pandémie de la Covid-19.

Elle a également insisté sur l’importance de cette compétition sportive, car elle rassemble des participantes de différents pays et cultures, appelant à préserver cette diversité culturelle qui représente, selon elle, un « bien précieux dans un monde tourmenté ».

Concernant les relations franco-marocaines, Mme Sitaïl a souligné la nécessité de préserver l’exceptionnalité de cette relation, à laquelle chacun a la possibilité de contribuer. Elle a qualifié cette relation de « liens entre deux pays, mais aussi entre deux peuples aux identités multiples ».

La présidente de l’Association Lagon Dakhla et co-organisatrice du Raid, Laila Ouachi, a souligné que le Raid Sahraouiya véhicule un véritable message de diplomatie solidaire, réunissant déjà plusieurs milliers de femmes venues de divers horizons pour faire rayonner la ville de Dakhla à l’international.

Selon elle, ce Raid représente un défi accessible à toutes les femmes, mettant en avant des valeurs telles que le dépassement de soi, la solidarité, l’engagement social, ainsi que le partage de la diversité culturelle.

La journaliste française Anne-Laure Bonnet, ancienne participante au Raid, a partagé son expérience, affirmant que ce défi sportif était à la portée de toutes. Elle a décrit le moment comme étant extraordinaire et empreint de partage, soulignant l’importance de la présence de personnes accompagnant tout au long du parcours, ajoutant ainsi une dimension humaine précieuse à cette expérience exceptionnelle.

Ce raid 100% féminin se déroule en binôme du début à la fin pour une aventure partagée. Il explore des paysages grandioses et offre une expérience humaine unique aux cinquante équipes participantes. Le parcours se déroule entre les eaux turquoise de l’océan Atlantique et les dunes de sable doré.

Les participantes s’affrontent lors de diverses épreuves (Boot camp, canoë, run & bike, trail, course d’orientation, VTT) réparties sur quatre jours. Ce défi sportif est avant tout une exploration et un partage à travers des paysages marocains inédits.

À la clôture de cette dixième édition du Raid Sahraouiya, un gala de charité est prévu pour collecter des fonds en vue de l’ouverture d’une maison d’accueil à Dakhla destinée aux orphelins, y compris les enfants affectés par le séisme d’El Haouz, survenu en septembre dernier.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici