Ait Taleb : Le ministère de la Santé supervise 140 000 inspections sanitaires des magasins alimentaires.

0
51

Le ministre de la Santé et de la Protection sociale, Khalid Ait Taleb, a informé, lundi, lors d’une séance à la Chambre des représentants, que les services extérieurs du ministère supervisent 140 000 inspections sanitaires des établissements alimentaires, ainsi que 13 000 examens médicaux pour les professionnels de la restauration.

Le ministre a expliqué, en répondant à une question lors de la session des questions orales sur les « maladies liées à l’environnement » soumise par l’équipe du Rassemblement national des indépendants, que le ministère veille également à 54 000 séances d’éducation sanitaire. De plus, il réalise 8 000 analyses bactériologiques sur des échantillons prélevés dans les aliments et les boissons, dans le cadre du programme de sécurité alimentaire, en plus d’un programme de soutien aux laboratoires de santé publique.

M. Ait Taleb a présenté les programmes du ministère liés à l’environnement, soulignant qu’il dispose d’un programme de gestion des déchets médicaux en partenariat avec les secteurs gouvernementaux concernés, dans le cadre du développement durable et du transport. Il a également mentionné un programme de surveillance de la qualité de l’air.

Dans ce contexte, le responsable gouvernemental a déclaré que le ministère avait réalisé des études pour estimer les décès prématurés à l’échelle nationale liés à la particule pm2,5, des particules atmosphériques susceptibles d’affecter la santé humaine, soulignant que « les conclusions enregistrées ont indiqué qu’il est probable que les particules fines présentes dans l’air provoquent des symptômes de santé ».

Le ministre a également fait référence au programme de surveillance de l’eau potable et de l’assainissement, mis en œuvre par les services compétents du ministère, qui assurent une surveillance continue de la qualité de l’eau à usage alimentaire, ainsi qu’un suivi sanitaire continu des installations d’eau potable desservant la population en milieu urbain ou rural. Il a également mentionné un programme de lutte contre les vecteurs de maladies telles que la leishmaniose et le paludisme.

poup

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici