Amélioration des liens urbains-aéroports : M. Abdeljalil expose les actions de l’ONCF.

0
31

Le ministre des Transports et de la Logistique, Mohamed Abdeljalil, a présenté mardi, lors d’une session du Conseil des conseillers, les efforts de l’Office national des chemins de fer (ONCF) visant à renforcer le transport ferroviaire entre les villes et les aéroports du royaume, en mettant l’accent sur l’amélioration de la qualité des services pour le confort des voyageurs et l’amélioration des conditions de voyage à l’intérieur des gares et à bord des trains.

En réponse à une question lors d’une séance de questions-réponses sur « le renforcement du transport ferroviaire entre les villes et les aéroports du royaume », le ministre des Transports a affirmé que l’ONCF propose 38 trains quotidiens dans les deux sens, avec une fréquence d’un train par heure de cinq heures du matin à onze heures du soir, sur l’axe ferroviaire reliant l’aéroport international Mohammed V à la gare de Casablanca-Port, qui est connectée au réseau national des chemins de fer.

Le ministre a souligné que cette liaison ferroviaire contribue à relier l’aéroport à plusieurs villes marocaines, confirmant que l’ONCF a réalisé une étude prospective structurée intitulée « Plan ferroviaire 2040 » pour étendre le réseau ferroviaire, conduisant à la création de 1 300 kilomètres de nouvelles lignes à grande vitesse.

Dans le cadre de la mise en œuvre du projet du train à grande vitesse entre Kenitra et Marrakech via Rabat et Casablanca, le ministre a annoncé la liaison des deux aéroports internationaux Mohammed V – Casablanca et Rabat-Salé au réseau ferroviaire à un rythme amélioré.

M. Abdeljalil a conclu en soulignant que la réalisation de ces projets nécessite des ressources financières importantes et la convergence des efforts de tous les acteurs pour trouver des solutions appropriées à leur financement.

poup

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici