Casablanca : Une convention-cadre pour le développement des zones industrielles.

0
46

Le vendredi à Casablanca, une convention-cadre visant à renforcer le développement des zones industrielles dans la région de Casablanca-Settat a été signée. Cette convention réunit plusieurs partenaires, dont le Conseil de la région de Casablanca-Settat, le ministère de l’Industrie et du Commerce, le ministère de l’Économie et des Finances, ainsi que le gouvernorat de la région de Casablanca-Settat.

Cette convention, signée par le ministre de l’Industrie et du Commerce, Riad Mezzour, le gouverneur de la région de Casablanca-Settat, le directeur de la préfecture de Casablanca, Mohamed Mhidia, et le président du Conseil de la région de Casablanca-Settat, Abdellatif Mazouz, vise à renforcer le développement industriel dans le cadre du programme de développement régional (Casablanca-Settat) pour la période 2022-2027.

L’accord inclut plusieurs projets dans diverses zones, notamment les zones industrielles d’Al Ghadir dans la province de Nouaceur, Had Soualem dans la province de Berrechid, la région de FIASET dans la commune de Mzemza dans la province de Settat, et la zone d’activité de Rchad dans la commune de Mejjatia Ouled Taleb dans la province de Mediouna.

Le ministre de l’Industrie et du Commerce, Riad Mazzour, a souligné que cette convention renforcera l’infrastructure des investissements dans le secteur industriel, contribuant ainsi à renforcer et à développer la position de Casablanca-Settat. Il a ajouté que la région de Casablanca-Settat occupe la première place à la fois nationalement et industriellement, cherchant à renforcer ses capacités pour renforcer l’infrastructure industrielle et fournir les compétences nécessaires.

De son côté, le président du Conseil de la région de Casablanca-Settat, Abdelatif Mazouz, a affirmé que cette convention s’inscrit dans la vision deSa Majesté Le Roi Mohammed VI visant à développer une industrie forte et durable, contribuant à la création d’emplois et au renforcement de la souveraineté économique du pays.

Dans ce contexte, le président de la Confédération générale des entreprises du Maroc, Chakib Alj, a présenté la nouvelle stratégie industrielle nationale, soulignant l’importance de réaliser la souveraineté industrielle nationale.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici