Immigration Illégale : Le ministre espagnol de l’Intérieur a salué la coopération espano-marocaine.

0
34

Le ministre espagnol de l’Intérieur, Fernando Grande-Marlaska, a salué la coopération efficace avec le Royaume du Maroc dans la lutte contre l’immigration illégale. Il a souligné que cette collaboration a grandement contribué à empêcher des centaines de migrants d’atteindre les côtes espagnoles.

Lors d’une conférence tenue le jeudi 4 janvier 2024 pour évaluer les efforts de lutte contre l’immigration irrégulière, Marlaska a loué le rôle prépondérant joué par le Maroc, aux côtés du Sénégal et de la Mauritanie. En 2023, 27 000 migrants illégaux ont été interceptés, démontrant l’efficacité de cette collaboration.

Le ministre espagnol a affirmé que le Maroc, en collaboration avec d’autres pays africains, a contribué de manière significative à réduire jusqu’à 40 % du flux migratoire. Il a souligné l’importance des accords bilatéraux signés avec ces pays. Marlaska a souligné que la question de l’immigration est complexe, saluant le partenariat efficace entre l’Espagne et ses partenaires de l’Union européenne dans la régulation des politiques migratoires. Il a mis en avant l’importance des opérations de démantèlement menées en Afrique.

Dans le même contexte, la presse espagnole s’est concentrée sur les chiffres présentés par le ministre, soulignant l’importance de la coopération avec les pays africains pour faire face aux flux migratoires. Le journal « Moncloa » a mis en avant les résultats des récentes opérations menées par les autorités marocaines, en particulier dans les villes du nord.

Cependant, l’Espagne fait face à une augmentation du nombre de migrants en provenance des pays au sud du Sahara vers les îles Canaries. Les données du ministère espagnol des Affaires étrangères ont enregistré une augmentation de 82,1 % du nombre de migrants illégaux arrivés en Espagne en 2023, atteignant 56 852 personnes. Bien que le nombre de migrants à Ceuta et Melilla ait diminué d’environ 46 %, les défis persistent.

Les opérations de sécurité marocaines se poursuivent pour intercepter et repousser les migrants illégaux, avec la participation des autorités locales et des forces de sécurité. Les Forces armées royales et la Marine royale ont annoncé le succès de ces opérations, ayant contrecarré une tentative d’émigration impliquant plus de 28 863 migrants, dont 18 820 de différentes nationalités. De plus, 121 réseaux criminels ont été démantelés, et 594 organisateurs et intermédiaires en matière d’immigration ont été arrêtés.

Dans le cadre de ces opérations, 707 documents de voyage et fausses identités ont été saisis, ainsi que la confiscation de 215 bateaux et 31 véhicules utilisés pour organiser des opérations d’immigration.

poup

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici