Affaire de drogue : Saïd Naciri, président du Wydad en détention.

0
65

Le juge d’instruction près la Cour d’appel de Casablanca a décidé de placer Saïd Naciri, président du Wydad Casablanca, et Abdennabi El-Bioui, président du Conseil de la région de l’Oriental et son frère Abderrahim El-Bioui, ainsi que d’autres personnes, en détention à la prison d’Oukacha. Ils sont poursuivis dans le cadre de l’affaire du trafiquant de drogue financier connu sous le nom d' »Escobar du Sahara ».

Le juge d’instruction a également ordonné la détention des commissaires de police, des éléments de la gendarmerie, des designers, des hommes d’affaires, des employés, et d’un homme d’affaires travaillant à l’étranger, dans la même affaire.

Le juge d’instruction, accompagné des personnes mentionnées (Naciri et El-Bioui), a interrogé 19 autres personnes ce vendredi matin à la Cour d’appel de Casablanca. Parmi les présents figuraient 25 individus, dont l’ancien parlementaire du Parti de l’Authenticité et de la Modernité (PAM), des hommes d’affaires, des designers de mode, des dirigeants d’entreprises, des commerçants, un notaire, des membres des forces de sécurité, et des fonctionnaires.

Le parquet, dans sa décision tôt vendredi matin, a demandé la détention de 20 personnes, en plus de l’approfondissement de l’enquête sur 4 autres. Le juge d’instruction a demandé des mesures appropriées à l’égard d’une personne.

Le tribunal d’appel de Casablanca a connu une forte présence sécuritaire depuis neuf heures du matin jeudi, avec la présence d’éléments de la brigade nationale de la police judiciaire et de véhicules de sécurité dédiés au transport des accusés.

poup

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici