Bank Al-Maghrib maintient inchangé son taux directeur à 3%.

0
49

Le Conseil de Bank Al-Maghrib a décidé lors de sa réunion tenue ce mardi à Rabat de maintenir le taux directeur inchangé à 3%. Dans un communiqué publié après la dernière réunion trimestrielle de son conseil pour l’année 2023, la Banque centrale a affirmé que « le Conseil estime que le taux directeur actuel, soit 3%, demeure approprié et contribue au retour de l’inflation à des niveaux conformes à l’objectif de stabilité des prix ».

Le communiqué a également indiqué que « le Conseil a donc décidé de maintenir le taux directeur inchangé, tout en surveillant de près l’évolution de la situation économique et des pressions inflationnistes, tant au niveau national qu’international ».

En ce qui concerne l’inflation intérieure, le Conseil a noté un ralentissement significatif, prévoyant qu’il se maintiendra à moyen terme. Depuis son pic en février dernier à 10,1%, l’inflation a progressivement baissé pour atteindre 4,3% en octobre, et il est prévu qu’elle termine l’année avec une moyenne de 6,1%, comparée à 6,6% en 2022.

Le Conseil s’attend à ce que l’inflation diminue considérablement à environ 2,4% en 2024 et 2025, avec la disparition des facteurs externes et la levée progressive du soutien au fonds de compensation. En ce qui concerne la croissance économique, Bank Al-Maghrib prévoit qu’elle atteindra 2,7% cette année et s’améliorera progressivement pour atteindre 3,2% en 2024, puis 3,4% en 2025.

En ce qui concerne les comptes extérieurs, on s’attend à ce que les échanges de biens connaissent une légère baisse en 2023 avant de remonter. Les importations devraient augmenter de 4,2% en 2024 et de 8,2% en 2025.

Tenant compte des prévisions des experts du secteur financier, le Conseil s’attend à une amélioration des recettes du tourisme et des transferts des Marocains résidant à l’étranger, avec une réduction du déficit du compte courant à 1,6% cette année, avant de monter à 2,5% en 2024, puis à 3,8% en 2025.

En matière de finances publiques, les prévisions de Bank Al-Maghrib indiquent que le déficit budgétaire atteindra 4,8% du PIB en 2023, 4,5% en 2024 et 3,9% en 2025. Le communiqué a conclu en annonçant que le Conseil a adopté le plan de Bank Al-Maghrib pour la période 2028-2024, a approuvé le budget de la banque pour 2024, et a validé la stratégie de gestion des réserves de change et le programme d’audit interne.

poup

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici