« Marine algérienne » : Des Marocains arrêtés près de Saidia.

0
47

La marine algérienne, via son unité de sécurité côtière, a arrêté trois citoyens marocains qui circulaient à bord d’un jet-ski près des eaux territoriales algériennes, selon le ministère de la Défense algérien. Le ministère a déclaré que « l’unité de la façade maritime ouest de la deuxième région militaire a appréhendé, lors d’une patrouille de surveillance dans les eaux territoriales, trois individus de nationalité marocaine à bord d’un jet-ski qui ont pénétré dans les limites des eaux territoriales algériennes ».

Un communiqué du ministère de la Défense algérien rapporte l’arrestation de trois citoyens marocains, affirmant qu’ils avaient violé ses frontières maritimes dans un incident rappelant l’affaire de Saïdia. Il s’agit du sort d’un citoyen blessé par balle et d’un autre détenu dans les prisons de l’État voisin, détenant la double nationalité marocaine et française.

Les tensions ont augmenté dans la région de la plage de « Mersa Ben M’Hidi » à la frontière avec Saïdia, où la marine algérienne cible clairement toute personne portant la nationalité marocaine. Cette évolution suscite l’indignation des activistes marocains, qui remettent en question les « justifications de la défense algérienne » et appellent à fournir des preuves des allégations de participation à des activités de contrebande, de drogue ou de tentatives de migration.

Jusqu’à présent, l’enquête conjointe entre le Maroc et la France sur l’affaire de Saïdia se poursuit, qualifiée par certains de « crime » contre des citoyens innocents, suscitant des critiques au sein de l’opinion publique.

poup

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici