Le Maroc participe à la réunion des Nations Unies.

0
42

À l’occasion du 75e anniversaire de l’adoption de la Déclaration universelle des droits de l’homme, une réunion de haut niveau s’est tenue au siège des Nations Unies à Genève le lundi 11 décembre 2023, en présence de chefs d’État, de ministres des Affaires étrangères, de la Justice, et des droits de l’homme de plusieurs pays. Le Maroc y a été représenté par M. Abdellatif Ouahbi, ministre de la Justice.

Au cours de cette réunion, marquée par la participation de M. Omar Zniber, ambassadeur permanent du Maroc à Genève, et M. Abdelkarim Boujradi, Secrétaire général de la délégation ministérielle chargée des droits de l’homme, Abdellatif Ouahbi a pris un nouvel engagement en matière de droits de l’homme, en collaboration avec le Paraguay et le Portugal.

M. Ouahbi a souligné que cet engagement visait à faciliter la coopération, le dialogue, et l’échange d’expériences entre les mécanismes nationaux de mise en œuvre et de rapport sur les droits de l’homme. Il prévoit la création d’un réseau international dédié à cette fin d’ici 2024, encourageant l’établissement et le développement de ces mécanismes pour renforcer l’interaction des pays avec le système international des droits de l’homme.

Le ministre de la Justice a également affirmé que cette initiative découle de la prise de conscience du Maroc quant à l’importance des rôles des mécanismes nationaux de mise en œuvre, de rapport, de suivi des recommandations, et d’interaction avec les organes nationaux et internationaux des droits de l’homme. Elle est en cohérence avec les décisions du Conseil des droits de l’homme concernant les mécanismes nationaux et s’inscrit dans les efforts du groupe d’amis de ces mécanismes.

M. Ouahbi a souligné que cette démarche s’inscrit également dans la mise en œuvre de la Déclaration de Marrakech publiée en décembre 2022. En marge de la réunion de haut niveau, le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi, a tenu des entretiens tripartites avec Victor Alfredo, vice-ministre des Affaires étrangères du Paraguay, et Isabel Maria, vice-ministre de l’Égalité et des Affaires migratoires du Portugal, afin de concrétiser cette initiative et d’affiner son programme d’action.

poup

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici