Zara retire sa campagne publicitaire. 

0
79

Zara a retiré une campagne publicitaire controversée après des accusations d’insensibilité envers les victimes de guerre à Gaza. La campagne a suscité des appels massifs de boycott sur les réseaux sociaux sous le hashtag « BoycottZara ».

Dans un communiqué publié sur les réseaux sociaux, la société espagnole a affirmé que la campagne avait été conçue et photographiée avant le début du conflit à Gaza. Elle a décrit la campagne comme présentant « une série d’images de sculptures inachevées dans l’atelier de sculpteurs », représentant des vêtements artisanaux dans un contexte artistique.

Zara a précisé que sa campagne publicitaire « a été conçue en juillet et photographiée en septembre », soit avant le début du conflit entre Israël et le Hamas, déclenché après une attaque sanglante sans précédent menée par le mouvement islamique palestinien le 7 octobre sur le territoire israélien en provenance de la bande de Gaza.

La marque a conclu son communiqué en déclarant: « Zara regrette ce malentendu et réaffirme notre profond respect pour tous ».

Malgré le démenti de Zara sur toute intention de se moquer des victimes, les images ont suscité l’indignation de nombreux individus qui y ont vu un dépassement clair. Cela survient dans le contexte d’une intensification des campagnes de boycott contre les marques considérées comme participant à des événements politiquement sensibles de manière inappropriée.

poup

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici