Marrakech : une fin d’année en demi-teinte pour les hôteliers

0
72

Marrakech, la ville ocre, est une destination touristique prisée à l’échelle mondiale. Chaque année, des millions de visiteurs affluent dans la ville pour y découvrir son riche patrimoine culturel et son ambiance festive.

Pourtant, cette fin d’année s’annonce plus froide, plus calme que d’habitude pour les hôteliers de Marrakech. En effet, les réservations sont loin d’être au rendez-vous.

Apres la crise sanitaire Le taux de récupération des touristes au Maroc s’est élevé à 84% durant la période allant jusqu’à la fin de 2022, dépassant la moyenne mondiale qui était de l’ordre de 63%. Cependant en 2023 « Nous avons déjà enregistré une baisse de 20 % des réservations par rapport à l’année dernière », explique un responsable d’hôtel de la ville. « C’est une situation inédite pour nous, car d’habitude, nous sommes complets à cette période. »

Cette baisse des réservations s’explique par plusieurs facteurs. Tout d’abord, la guerre en Ukraine et la situation en Moyen-Orient qui ont un impact négatif sur le tourisme international, ensuite la hausse du coût de la vie, notamment du carburant, a dissuadé certains touristes de voyager.

« Les Marocains ont compris que la fin d’année est plus familiale », explique un autre responsable d’hôtel. « Ils préfèrent passer les fêtes avec leurs proches, plutôt que de partir en vacances. »

Face à cette situation, les hôteliers de Marrakech sont contraints de revoir leurs plans. Certains ont déjà annulé des événements ou des animations prévus pour la fin d’année. D’autres proposent des promotions pour attirer les touristes.

« Nous espérons que la situation s’améliorera dans les prochaines semaines », explique un responsable d’hôtel. « Mais pour l’instant, nous devons nous adapter à la situation. »

poup

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici