Vienne… Le Maroc élu rapporteur pour la 33e session de la Commission de prévention du crime et de la justice pénale.

0
46

Le Maroc, qui a présidé la trente-deuxième session du Comité des Nations Unies contre la criminalité et la justice criminelle, a été élu vendredi, au nom de l’Afrique, pour occuper la fonction de rapporteur du Bureau de la trente-troisième session du Comité.

Mohamed Amine Boukhris, conseiller de la mission permanente du Maroc à Vienne, a été élu lors de la clôture des travaux du Comité des stupéfiants et du Comité des Nations Unies contre la criminalité et la justice criminelle.

La présidence marocaine de la trente-deuxième session a veillé au bon déroulement des discussions, favorisant un dialogue constructif et une interaction positive entre les États membres du Comité, les observateurs et les organisations non gouvernementales.

Ainsi, la présidence marocaine a saisi l’occasion pour mettre en lumière la résolution marocaine A/77/L.89 visant à renforcer le dialogue entre les religions, les cultures et la tolérance dans la lutte contre les discours de haine. Cette résolution a été adoptée à l’unanimité le 25 juillet, lors des discussions sur le point 9 de l’ordre du jour relatif au suivi de la quatorzième conférence des Nations Unies sur la prévention du crime et la justice pénale.

Le Maroc a également profité de cette occasion pour féliciter les Émirats arabes unis, qui accueilleront la quinzième conférence des Nations Unies sur la prévention du crime et la justice pénale, tout en soulignant le rôle du Maroc en tant qu’acteur engagé pour la paix et fervent défenseur de la tolérance dans la lutte mondiale contre les discours de haine. Il a souligné la nécessité d’assurer l’intégration entre le Comité des stupéfiants et le Comité des Nations Unies contre la criminalité et la justice criminelle lors de l’examen des questions liées au trafic de drogues et à la criminalité organisée transnationale.

Le Maroc a présidé la commission générale chargée de négocier les résolutions, en tant que premier vice-président de la trente et unième session du Comité contre la criminalité et la justice criminelle en mai 2022, et la présidence de la session en cours du Comité des stupéfiants et du Comité des Nations Unies contre la criminalité et la justice criminelle en 2023.

Le représentant permanent de la République tchèque à Vienne, Evo Sramek, qui a été élu par acclamation, présidera la trente-troisième session du Comité contre la criminalité et la justice criminelle, également sous la présidence du Maroc.

poup

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici