L’Union européenne soutient le Maroc avec 50 millions d’euros pour renforcer les énergies vertes et la décarbonation des secteurs de développement.

0
75

Le Maroc et l’Union européenne ont signé à Dubaï une déclaration commune sur le soutien que l’Union européenne apportera au Maroc pour mettre en œuvre un programme de soutien aux énergies vertes et à la décarbonation des secteurs de développement, d’une valeur de 50 millions d’euros.

Cette déclaration a été signée en marge des événements de la Conférence des parties à la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (COP 28), par la ministre de la Transition énergétique et du Développement durable, Mme Leila Benali, du côté marocain, et le directeur général du Voisinage et de l’Élargissement de la Commission européenne, Gert Jan Koopman, du côté européen.

Le financement alloué par l’Union européenne à ce programme de soutien s’élève à environ 50 millions d’euros, dont 43,6 millions d’euros pour soutenir le budget et un million d’euros pour un soutien supplémentaire sous forme d’assistance technique, de renforcement des capacités et de jumelage, sur une période de 5 ans.

À ce sujet, Mme Leila Benali a déclaré à la presse que cet accord vise à activer les dispositions du partenariat vert entre le Maroc et l’Union européenne à travers divers programmes, dont celui-ci qui soutiendra les réformes entreprises par le Maroc dans les domaines des énergies renouvelables, y compris l’hydrogène vert, ainsi que la promotion de la recherche et de l’innovation dans ces domaines, en plus de la décarbonation des secteurs de développement. Elle a souligné que le Maroc est le premier pays à signer un tel partenariat avec l’Union européenne.

De son côté, le directeur général du Voisinage et de l’Élargissement de la Commission européenne,Gert Jan Koopman, a déclaré dans une déclaration similaire que cet accord concerne le soutien aux technologies propres dans le domaine des énergies vertes en Méditerranée, revêtant une importance vitale pour le développement économique en Afrique du Nord et dans l’Union européenne.

Il a ajouté que « compte tenu des énormes potentialités des sources d’énergie renouvelable que nous voulons exploiter au profit des peuples des deux côtés de la Méditerranée », il existe également un immense potentiel d’énergie renouvelable, permettant le développement des industries avancées.

Le partenariat vert entre le Maroc et l’Union européenne s’inscrit dans le cadre de la continuité de la déclaration politique commune adoptée lors de la 14e session du Conseil de partenariat Maroc-Union européenne à Bruxelles en 2019, qui a confirmé l’ambition de développer une « véritable partenariat euro-marocain de prospérité partagée », en collaboration avec le « Green Deal for Europe » lancé par l’Union européenne à la veille de la 25e session de la Conférence des parties à la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (COP 25).

Le partenariat vert entre le Maroc et l’Union européenne, lancé en 2021, sert de cadre à la coopération visant à soutenir la transition vers une société et des modèles de consommation plus durables, contribuant aux efforts de croissance et de relance économique des deux partenaires après la crise de la COVID-19.

poup

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici