M. Benmoussa : Lancement des discussions sur les détails de l’amélioration des salaires des employés du secteur de l’éducation dès la semaine prochaine.

0
46

Le ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement primaire et des Sports, Chakib Benmoussa, a confirmé, jeudi, que des discussions seront entamées sur les détails de l’amélioration des revenus des employés du secteur de l’éducation et de l’augmentation de leurs salaires à partir de la semaine prochaine.

Cela fait suite à une réunion de la commission ministérielle tripartite présidée par M. Benmoussa, avec la participation du ministre délégué chargé du budget, Faouzi Lekjaa, et du ministre de l’Intégration économique, de la Petite Entreprise, de l’Emploi et des Compétences, Younes Sekkouri, avec les syndicats éducatifs les plus représentatifs ayant signé l’accord du 14 janvier 2023.

M. Benmoussa a déclaré dans une déclaration à la presse que « l’accord a été conclu pour tenir une réunion la semaine prochaine, en présence des ministères concernés et des syndicats, afin de discuter des détails de l’augmentation des salaires des enseignants et de déterminer les mesures pertinentes et les catégories concernées par le sujet. »

Le ministre a confirmé que la réunion, qui s’est déroulée, a conduit à l’accord sur la mise en œuvre de toutes les décisions prises sous la présidence d’Aziz Akhannouch, le chef du gouvernement, en particulier la décision de geler l’application du nouveau régime de base.

Dans ce contexte, il a souligné qu’une circulaire sera émise par le ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement primaire et des Sports pour clarifier que ce gel suspend toutes les procédures prévues par le régime actuel, à l’exception du concours de recrutement lié à la prochaine rentrée scolaire, afin de permettre aux nouveaux enseignants de rejoindre les salles de classe en septembre prochain, afin de soulager la surpopulation dans les établissements éducatifs.

Dans un contexte connexe, M. Benmoussa a souligné la nécessité de parvenir à un accord entre le gouvernement et les syndicats avant l’approbation du projet de loi de finances actuel, afin de garantir les ressources financières nécessaires et de commencer à mettre en œuvre l’accord à partir du début de l’année 2024.

Il a également indiqué qu’un accord avait été conclu pour organiser une réunion de la commission ministérielle, créée par le Premier ministre, la semaine prochaine sur le volet financier, et une autre réunion la semaine suivante pour étudier toutes les clauses qui nécessitent une révision, une suppression ou une modification.

La modification du régime de base inclura, ajoute le ministre, la suppression des sanctions et leur remplacement par le système de sanctions énoncé dans la loi sur la fonction publique.

M. Benmoussa a conclu en affirmant que « cette réunion et les décisions prises démontrent la forte volonté du gouvernement et des syndicats d’améliorer l’ambiance, d’aider à revenir à l’école et de préserver le temps scolaire, une volonté qui était également partagée par les associations de parents d’élèves. »

Le ministre de l’Éducation nationale avait tenu, mardi, une réunion avec les organes représentant les associations de mères, de pères et de tuteurs d’élèves, consacrée à partager les résultats de la réunion du chef du gouvernement avec les syndicats éducatifs, avec ces organes et à discuter d’un certain nombre de développements liés à la poursuite de la mise en œuvre de la réforme éducative conformément aux engagements et aux objectifs de la feuille de route 2022-2026.

Il avait été décidé lors d’une réunion tenue lundi dernier par le Premier ministre, Aziz Akhannouch, avec les représentants des syndicats éducatifs signataires du procès-verbal du 14 janvier 2023, de geler le régime de base des employés de l’éducation nationale en vue de sa modification et de son inclusion pour améliorer les revenus des employés du secteur éducatif.

poup

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici