Mauritanie.. 3 manifestants ont été tués alors qu’ils étaient détenus en raison d’une émeute qui a suivi les élections

0
18

En Mauritanie, la mort de trois manifestants a été annoncée alors qu’ils étaient détenus en raison d’émeutes dans la ville de Kaédi, sur fond de protestations qui ont éclaté dans plusieurs villes, dont la capitale Nouakchott, en raison des résultats de la récente présidentielle. élections. Le ministère mauritanien de l’Intérieur a indiqué que ces décès résultaient de blessures survenues lors de l’intervention de la police pour contrôler les manifestations et faire face à des actes de violence et de pillage.

Le service Internet dans le pays a été coupé après les manifestations de la nuit, ce que les rapports et analyses indiquent comme faisant partie des protestations contre les résultats des élections qui ont déclaré le président Mohamed Ould Cheikh Ghazouani vainqueur d’un second mandat. Le candidat arrivé deuxième aux élections, Biram Ould Dah Abeid, a appelé ses partisans à des manifestations pacifiques et à la désobéissance civile, pour protester contre ce qu’il considère comme une fraude dans les résultats des élections.

Ces événements surviennent dans un contexte sensible pour le pays, qui a connu le premier transfert pacifique du pouvoir entre deux présidents élus en 2019 après une série de coups d’État et de régime militaire depuis son indépendance en 1960.

poup

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici