Marrakech rend hommage à plusieurs icônes de l’art théâtral

0
222
Hommage rendu à plusieurs icônes de l'art théâtral à l'occasion de la célébration de la Journée Mondiale du Théâtre. 29032022 – Marrakech

Une série d’activités éclectiques et riches en émotions artistiques, a été organisée du 25 au 28 mars à Marrakech, à l’occasion de la célébration de la Journée Mondiale du Théâtre.

Initiées par la Direction Régionale de la Culture Marrakech- Safi, ces activités ont été l’occasion pour la Cité ocre de rendre un vibrant hommage à plusieurs icônes marrakchies de l’art théâtral.

La célébration de la Journée Mondiale du Théâtre vient donc, consolider un art ancré dans la mémoire artistique de Marrakech, à travers des femmes et des hommes de théâtre ayant marqué la scène depuis plus de 50 ans.

C’est dans ce sens, que le public venu nombreux prendre part à cet événement, a pu vivre des moments de joie mais aussi d’émotions, le temps de rendre un vibrant hommage et de goûter de la sensibilité des artistes célébrés qui ne sont autres que Abdellah El Maaoui, Abdelwahed Ben Yasser, Brahim Hanai et l’artiste moulay Abdeslam El Khaldi.

Quatre jours durant, les aficionados de la dramaturgie ont été, de même, conviés à apprécier une programmation diversifiée et orientée, à la fois, vers la reconnaissance des parcours hors-pair, d’artistes de la Cité ocre, ceux qui ont largement contribué à la promotion de cet art noble, ainsi que vers l’épanouissement de jeunes talents.

C’est dans ce cadre, que le Centre Culturel de Daoudiate a abrité, les 25 et 26 mars courant, les éliminatoires régionales relatives au Festival National du Théâtre des Jeunes « Mohamed El Jem ».

Ainsi, Plus de 15 troupes théâtrales en provenance de Marrakech, ainsi que des provinces de Chichaoua, Safi, Rehamna, Al Haouz et Essaouira, ont été en lice pour prendre part à cet événement de grande envergure.

Ayant fait montre d’une fibre artistique raffinée et si singulière ainsi que d’un talent des plus confirmés, quatre troupes de jeunes de 18 à 30 ans ont réussi, haut la main, à convaincre le Jury de la qualité de leurs prestations artistiques, en parvenant à décrocher leurs tickets pour prendre part à ce Festival organisé par l’Association « Amis de Mohamed El Jem pour le théâtre ».

Dans une déclaration à M24, la chaîne télévisée de l’information en continu de la MAP, le comédien Abdellah Ferkous n’a pas manqué de saluer cette initiative de la Direction Régionale de la Culture Marrakech– Safi, se félicitant, dans la foulée, de l’excellente organisation de cette cérémonie.

Il a, en outre, insisté sur la nécessité d’oeuvrer en vue de la redynamisation du paysage artistique, à travers des pièces théâtrales de qualité, et de la promotion d’un mouvement professionnel exclusivement dédié au théâtre.

Samir El Ouanassi, cadre à la Direction Régionale de la Culture Marrakech-Safi, a, quant à lui, souligné l’importance de revivifier le théâtre à Marrakech, à travers la reconnaissance des parcours respectifs des artistes ayant consenti de grands sacrifices et consacré leur vie à la faveur de la promotion de cet art noble.

Il a, de même, estimé indispensable la nécessité de redynamiser les créations artistiques pour qu’elles soient accessibles à tous, d’oeuvrer en vue d’assurer la transmission de cet art aux générations montantes, et d’encourager les jeunes talents sur la voie de la persévérance et de l’excellence.

Pour sa part, l’écrivain Abdellatif Ferdaous, a présenté sa pièce théâtrale baptisée « Obour » (Traversée), mettant en relief l’importance d’assurer la continuité de la création et de l’innovation dans le domaine théâtral, tout en gardant cette empreinte Marrakchie de renommée nationale.

Il est nécessaire de passer le flambeau aux jeunes talents qui doivent continuer à jouer du théâtre toujours avec la même ardeur et passion, a-t-il estimé.

Le programme de cette cérémonie a été conclu par la présentation de pièces narratives relatives à la journée mondiale du théâtre, conçues par l’artiste Abderrahim Al Azaliya.

Les férus du théâtre seront au rendez-vous, mardi, avec la présentation d’une pièce de théâtre intitulée « Le juge de l’amour ». Cette performance sera jouée par les femmes de l’atelier des « Mamans douées », encadrées par l’artiste Said Chakour, sous l’égide de la Fondation Dar Bellarj.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici