Maroc-Arabie saoudite : 5 milliards de dollars sur 5 ans, nouveaux objectifs de coopération économique

0
125

Le volume des échanges commerciaux entre le Maroc et l’Arabie Saoudite demeure très timide, estime le ministre de l’Industrie et du commerce, Ryad Mezzour, à l’occasion du Forum économique maroco-saoudien tenu ce mercredi 4 octobre. Pour donner un coup de boost aux relations commerciales, les deux pays se sont fixés l’objectif de porter le niveau des échanges et des investissements à 5 milliards de dollars dans 5 ans.

Présent lors du Forum économique maroco-saoudien, organisé ce mardi 4 octobre, à Casablanca, Mezzour a déclaré que l’ambition d’augmenter le volume des échanges entre les deux Royaumes est « à portée de main », au vu des multiples opportunités et des énormes capacités que recèlent les deux pays, en plus de la volonté politique de renforcer la coopération économique. 

Il a également souligné, devant la délégation d’hommes d’affaires saoudiens et marocains, que ce potentiel doit être exploité. « L’Arabie Saoudite est un marché énorme, il est temps de travailler avec enthousiasme afin d’investir et de renforcer les relations entre les deux Royaumes », a noté Mezzour.  

Pour sa part, Majid Ben Abdullah Al Qasabi, ministre saoudien du Commerce, a avancé qu’il est nécessaire de « développer des plans d’attractivité » et de tracer une feuille de route fixant les objectifs à atteindre. « Le Maroc, ce pays frère, se trouve à 15 km de l’Europe. C’est un pays fort grâce à son peuple et ses richesses. Il se classe en pole position au niveau mondial en matière d’exportation des sardines et des phosphates, sans parler de l’artisanat traditionnel. Tout cela doit être mis à profit », ajoute-t-il.

De son côté, Chakib Alj, le président de la Confédération générale des entreprises du Maroc, a avancé que le Maroc et l’Arabie Saoudite ont réussi à construire les bases d’un partenariat économique et commercial prometteur. Il a également mis la lumière sur l’évolution des échanges commerciaux qui sont passés de 14,3 milliards en 2019 à 19 milliards de dirhams en 2021. A noter que près de 250 entreprises saoudiennes sont implantées au Maroc contre 20 sociétés marocaines en Arabie Saoudite.

Chakib Alj a également appelé à donner un nouvel élan à la coopération économique entre les deux parties, tout en notant que la situation économique mondiale oblige à travailler main dans la main avec les différents partenaires pour renforcer la sécurité alimentaire des deux Royaumes en développant les agricultures et en créant de nouvelles chaînes de valeur basées sur l’innovation et la durabilité.

Pour Alj, ce forum est l’occasion parfaite pour identifier les moyens qui permettent de développer les entreprises et de valoriser leurs activités en dehors des marchés marocains et saoudiens, car, rappelons-le, le Maroc est une porte d’entrée vers l’Afrique comme l’Arabie Saoudite est une porte vers tous les marchés du Golfe. Dans ce sens, un assouplissement des restrictions administratives en plus d’un panel de mesures ne sera que bénéfique pour les petites et moyennes entreprises des deux pays.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici