L’UNRWA : Nos opérations cesseront à Gaza dans les 48 prochaines heures en raison de l’épuisement du carburant.

0
42

Le directeur des affaires de l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés palestiniens (UNRWA), Thomas White, a annoncé lundi que leurs opérations seront suspendues dans la bande de Gaza dans les 48 prochaines heures en raison du refus des autorités israéliennes d’autoriser l’entrée de carburant.

White a ajouté que le carburant était épuisé dans l’entrepôt de l’agence, et que deux stations principales de distribution d’eau à Gaza ont cessé de fonctionner en raison de l’épuisement du carburant, privant ainsi   290 000 personnes d’eau potable.

De son côté, le Commissaire général de l’UNRWA, Philippe Lazzarini, a déclaré que l’agence ne pourra pas fournir aux centres de santé le carburant dont ils ont besoin, ce qui aura un impact significatif sur les ambulances et les opérations dans les hôpitaux, certains d’entre eux ayant peu d’énergie solaire marginale. Par conséquent, ces hôpitaux cesseront de fonctionner.

Le carburant de l’UNRWA est également utilisé pour éliminer des centaines de tonnes de déchets solides des camps surpeuplés du sud de la bande de Gaza. Lazzarini a déclaré que ces services cesseront bientôt.

Le Commissaire de l’UNRWA a noté que l’armée israélienne n’a pas répondu à la demande de l’agence de renouveler les stocks de carburant dans son entrepôt situé à la frontière, qui contenait ses réserves de carburant.

L’UNRWA héberge près de 800 000 personnes dans les écoles, soit environ la moitié de la population totale de la bande de Gaza qui a fui ses maisons depuis le début de l’agression israélienne le 7 octobre dernier.  

L’UNRWA a annoncé vendredi dernier la mort de plus de 100 de ses employés à Gaza lors des bombardements israéliens

poup

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici